Archives du mois: février 2018

Expo Photos #Jesuishumain avec Amnesty International

Catégorie : Culture | Loisirs

En tant que Ville-Lumière, la Commune de Rixensart apporte son soutien à l’exposition photographique #JeSuisHumain organisée par notre groupe local d’Amnesty International, du 20 mars au 7 avril 2018.

#JeSuisHumain est le fruit d’un collectif de photographes de renom, qui s’est associé à Amnesty International pour documenter la faculté de résilience des hommes, femmes et enfants contraints de fuir les violences et persécutions, et de partir chercher protection, loin de leur pays. Au-delà du drame humain de ce parcours migratoire, c’est la résilience de ces réfugiés et demandeurs d’asile qui est ici photographiée. Cette capacité à surmonter les moments douloureux de l’existence et à se développer en dépit de l’adversité.

En présentant ce reportage, le collectif Huma et Amnesty International veulent créer des ponts entre le public belge et ces hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, qui vivent “chez nous”. Ils cherchent à les présenter non pas comme des victimes, mais comme des acteurs de leur propre vie.

L’exposition comprend des photographies, mais aussi un catalogue nourri de commentaires et témoignages, ainsi qu’un dossier pédagogique pour les groupes de jeunes accompagnés.

Le vernissage aura lieu le mardi 20 mars à 19 heures, dans l’Atrium de la Maison Communale. L’exposition y sera ensuite accessible du lundi au vendredi de 8h à 17h et le samedi de 9h à 12h, et ce jusqu’au 7 avril.

Pour plus d’informations : .



Des travaux ferroviaires près de chez vous

Catégorie : Administration

Chantier RER : installation de portiques caténaires pour l’alimentation électrique des trains sur la L161 entre Watermael-Boitsfort et Ottignies
Phase1 – pose de fondations :

  • Du 01/03/2018 au 30/09/2019
  • Travaux de jour (7h – 17h) et de nuit (22h – 6h)
  • Pas de travaux prévus le week-end

Le planning des phases 2 (installation des poteaux) et 3 (installation des portiques) vous sera communiqué ultérieurement

Possibilité de nuisances sonores la nuit, dues au passage de grues rail-route et de camions et 1x par semaine, au bétonnage des fondations.
Nuisances sonores importantes à prévoir de nuit en raison de l’enfoncement de pieux par vibrations

Plus d’infos sur wwww.inforiverains.be
Des questions ? 0800 55 000 ou


Devenez « Famille objectif Zéro déchets »


L’année dernière, 10 communes avaient été sélectionnées pour l’opération « Communes Zéro Déchet », la Wallonie ayant pour objectif de plafonner la production de déchets à 100 Kg/an/habitant à l’horizon 2025. Cette année, un nouvel appel à projet a été lancé et la commune de Rixensart compte bien tout faire pour être sélectionnée.

Le « Zéro Déchet » vise à réduire au maximum notre production de déchets. C’est un concept mobilisateur à l’échelle communale : il organise une mise en réseau de tous les acteurs et favorise l’économie locale via les circuits courts. En devenant partenaires, les communes s’engagent avec leurs entreprises, commerces, écoles, associations et citoyens

Dans le cadre de cet appel à projet, nous recherchons une dizaine de familles qui s’engagent à réduire leur déchet de 30% en 3 mois sur la période de mars à mai.
Aux valeureux participants, la commune offre une balance et un kit de démarrage pour « adopter des poules » qui comportera un poulailler et 2 poules !
Réduction du volume de vos poubelles, économies, moins de gaspillage et la satisfaction d’atteindre vos objectifs, vous avez tout à y gagner.

Nous vous proposons un accompagnement, des conseils, des idées, ensuite à vous de jouer !

Prêts pour relever le défi ?

Quel que soit votre profil de famille, tentez l’aventure, envoyez-nous un mail à l’adresse suivante : ou contactez le 02/634.35.77.

Le service Environnement


Des visites qui font grand bruit

Catégorie : Informations

Rixensart va prochainement rejoindre le réseau des Communes Hospitalières en réitérant sa volonté d’accueillir au mieux les demandeurs d’asile. Dans cette lignée, une « motion » concernant les visites domiciliaires sera proposée au Conseil Communal du mois de février.
En effet, l’avant-projet de loi sur les visites domiciliaires suscite de vives réactions et va à l’encontre de la volonté exprimée en devenant commune hospitalière.
Les motions permettent aux communes de prendre position sur des sujets gérés par d’autres niveaux de pouvoir et d’ouvrir un débat de société.


Campagne 2018 de raccordement gratuit au réseau de gaz naturel

Catégorie : Informations

Depuis 2 ans, ORES a lancé une campagne de promotion des raccordements au réseau de distribution de gaz naturel.

Dans ce contexte, ORES propose aux client résidentiels potentiels une offre avantageuse :

  • le raccordement standard gratuit, d’une valeur de 841 €
  • l’éventuel traversée de voirie gratuite, d’une valeur d’environ 700 €
  • 250 € de prime pour le raccordement au gaz naturel dans une nouvelle habitation ou 400 € de prime pour l’ouverture d’un compteur scellé ou la conversion au gaz naturel d’une habitation existante.

De nombreuses informations utiles sont disponibles sur le site www.ores.be et le site Energie de la Wallonie (energie.wallonie.be) propose également certaines primes spécifiques.


Campagne formation : Mobilisons-nous !

Catégorie : Emploi

« Avec nos formations, votre avenir prend forme »

Une nouvelle campagne du Forem axée sur les formations


La formation constitue un véritable tremplin pour accéder à un emploi et aide les citoyens à construire leur avenir tout au long de la vie. Or, depuis trois ans, on constate une baisse d’intérêt pour la formation en Wallonie et au Forem en particulier ; ce phénomène est également constaté par d’autres acteurs du secteur en Belgique et en Europe.

Pourtant, le Forem dispense près de 250 formations dans de nombreux domaines et secteurs dont les métiers en pénurie et les métiers d’avenir. Ces formations sont gratuites pour les demandeurs d’emploi. Elles sont dispensées à travers toute la Wallonie. Elles sont organisées en centre de formation, en entreprise, à distance, en formation alternée et en autoformation.

À partir de ce lundi 29 janvier, le Forem lance une nouvelle campagne de promotion vers le grand public axée sur les formations du Forem et ce, afin de toucher un maximum de demandeurs d’emploi wallons. L’objectif de cette action est de promouvoir l’offre de formations du service public et ainsi (re)créer « le réflexe de se former au Forem ».

L’offre de formations est disponible sur le site du Forem.

Pour rappel
  • 32 Centres de formation
  • 25 Centres de compétence
  • 33.311 demandeurs d’emploi formés dans les centres de formation du Forem, chez ses partenaires pour l’année 2017
  • Taux d’insertion à 6 mois : 55.55% (observé en 2017)
  • Taux d’insertion à 12 mois : 68.16% (observé en 2017)
La formation comme réponse aux besoins du marché de l’emploi wallon

L’offre de formation du Forem est une réponse directe aux besoins du marché de l’emploi wallon. En effet, le Forem opère un suivi continu du besoin des entreprises et des réserves de main d’œuvre disponibles et entretient des contacts réguliers avec les représentants des secteurs professionnels. En fonction de ces analyses et des leviers sur lesquels il peut agir, le Forem adapte ses prestations pour répondre aux besoins non rencontrés.

Qui mieux que les stagiaires pour nous parler de leur expérience ! Rencontre avec Hindia Ez Zriouli

Quel est ton parcours ?

J’ai travaillé pendant 9 ans dans l’entreprise Delacre comme technicienne sur une ligne de production. J’ai fait beaucoup d’intérim, quelques CDD mais je n’avais pas d’espoir d’obtenir un CDI là-bas. Il fallait donc, pour avancer, que je fasse quelque chose.

Pourquoi le Forem ?

Certains de mes collègues avaient suivi une formation de conducteur de ligne de production en industrie alimentaire et je me suis dit « tiens, pourquoi pas moi ! ».

Que retiens-tu de cette expérience ?

A cette période, je traversais des moments difficiles sur le plan personnel. Je devais me débrouiller pour arriver jusqu’au centre de formation et ce n’était vraiment pas facile. Mais l’équipe a été vraiment très compréhensive. Ils ont su tenir compte de ma situation personnelle et ils m’ont aidée à faire face. Honnêtement, ils ont fait bien plus que leur travail. Si je n’avais pas été soutenue comme ça, je n’y serais pas arrivée. Ce sont des personnes positives, qui vous poussent et vous encouragent. Ce sont vraiment des formateurs exceptionnels. J’ai fini par passer mon permis et par m’acheter une voiture. Un peu après, un formateur m’a renseigné un emploi dans une entreprise et j’y ai été engagée.


Focus sur la sécurité – Février 2018

Catégorie : Message du Bourgmestre

Chère Madame,
Cher Monsieur,

Alors que j’évoquais le « bien-vivre ensemble » en octobre dernier, il me semble maintenant important d’aborder le volet « sécurité ». La Commune de Rixensart poursuit donc son objectif de renforcer la sécurité de la population et le sentiment qui y est lié, afin que chacun puisse vivre sereinement.

Plusieurs actions simultanées vont donc être menées à cet effet :
Après des années d’études et de procédures administratives, la zone de police de La Hulpe, Lasne, Rixensart devrait enfin se doter de caméras de surveillance qui seront réparties aux endroits stratégiques pour diminuer drastiquement les incivilités, reconnaître d’éventuels auteurs de faits délictuels, sécuriser les quartiers plus sensibles,… tout cela bien sûr dans le respect de la législation sur la protection de la vie privée.
Le marché a été attribué fin 2017 et prévoit actuellement sept caméras sur l’ensemble des trois villages (Genval, Rixensart et Rosières). J’attends l’autorisation des propriétaires des bâtiments avant de pouvoir procéder à l’installation effective des équipements dans le courant de cette année. Ces caméras sont subventionnées par la Province du Brabant wallon à hauteur de 30.000 € (sur un investissement global de plus de 110.000 €)

Complémentairement, je demande à Monsieur Rummens, Chef de corps et à Monsieur Demunter Chef de la division de Rixensart, que les policiers de notre Commune soient davantage présents dans nos rues (dans la limite des effectifs disponibles). Les inspecteurs de quartier devraient donc être plus visibles et disponibles dans les quartiers. Cette police de proximité représente un véritable atout pour garantir la sécurité sur notre territoire. Un effort particulier doit dès lors être entrepris pour qu’elle puisse assumer parfaitement ce rôle de proximité avec les citoyens.
Les policiers agiront dans un premier temps à titre préventif avant de passer à la phase répressive (notamment en ce qui concerne la sécurité aux abords des écoles, le respect des trottoirs et des bornes incendie lors du stationnement des véhicules,…).

Vous pouvez vous aussi participer à plus de sécurité dans votre quartier grâce à la mise en place d’un PLP (Partenariat Local de Prévention). J’encourage vivement la création de PLP supplémentaires pour couvrir un maximum de quartiers (3 PLP existent actuellement : deux à Rixensart et un à Rosières).

En matière de prévention contre le cambriolage dans les habitations, je vous rappelle que la Commune octroie, après validation du dossier, une prime représentant 25 % de vos factures de sécurisation, une fois par an (montant plafonné à 250 €).
N’hésitez pas à contacter Madame Julie Rasmont (julie.rasmont@police.belgium.eu) tant pour obtenir des informations sur les PLP qu’en matière de prévention contre le cambriolage. Mme Rasmont peut en effet venir gratuitement à votre domicile pour suggérer des mesures relativement simples à mettre en place afin d’éviter une intrusion.
En outre, vous avez la possibilité d’avertir la police, via le service de proximité, de votre départ en vacances afin que des patrouilles soient orientées vers ces habitations inoccupées provisoirement.

Par ailleurs, le nouvel agent constatateur, Madame Géraldine Fanon () sillonnera les rues de la Commune pour sensibiliser la population aux incivilités environnementales mais aussi pour constater les infractions en la matière.

La sécurité passe aussi par l’entretien des bouches et bornes incendie utilisées lors des interventions des services de secours. Depuis une dizaine d’années, nous disposons d’un contrat avec l’IN BW (anciennement IECBW) en vertu duquel l’intercommunale réalise à Genval un état annuel des lieux, entretient l’accès et la signalisation et vérifie le bon fonctionnement des installations en effectuant les réparations nécessaires le cas échéant.
Un contrat du même type est en cours de négociation avec la SWDE (les crédits sont inscrits au budget 2018) concernant les installations situées à Rixensart et Rosières.

Enfin, je suis extrêmement sensible au fait que chaque rixensartois mène une vie conforme à la dignité humaine.
Pour mener à bien cet objectif, la Commune met tout en œuvre afin de lutter contre les logements insalubres. Il est primordial que chacun puisse vivre dans un logement décent en tant que lieu de vie, d’émancipation et d’épanouissement. N’hésitez pas à contacter l’Ecopasseur, Madame Valentine de Merode ()

Pour terminer, je tiens à remercier chaleureusement tous les policiers et acteurs de terrain qui œuvrent chaque jour pour renforcer le sentiment de sécurité au sein de la population rixensartoise.

Votre Bourgmestre
Patricia Lebon


Étangs Gillet

Catégorie : Infos du Collège

Après de nombreuses années sans entretien, les étangs Gillet du Bois communal ont été réhabilités en novembre 2016.
Ce travail a été confié à l’IBW (aujourd’hui dénommée inBW), intercommunale du Brabant Wallon spécialisée dans la gestion de l’eau et dans ce type de chantier.
Les travaux ont été réalisés selon un cahier de charge précis approuvé à l’unanimité par le Conseil communal.
Les objectifs visés étaient le curage des deux étangs, la reconstruction et la stabilisation des berges, l’aménagement d’une passerelle et la construction des ouvrages hydrauliques pour la gestion future des étangs.

Le chantier a été pensé comme une opportunité d’amélioration écologique de cette zone sédimentée avec la volonté de restaurer un lieu de promenade agréable.
Pour effectuer ces travaux, les étangs n’ont pas été asséchés afin de préserver la vie aquatique.

Après un contrôle strict de leur qualité, les sédiments des étangs ont été maintenus sur place pour les réutiliser à la construction des digues, des berges et des parois du ruisseau. Une faible partie de celles-ci ont été épandues sur le vallon qui borde le ru Monseigneur afin d’éviter une exportation nécessitant un lourd charroi à l’extérieur du site.

Une visite de l’IBW, 14 mois après les travaux, montre que les boues de curages épandues ont résisté à l’érosion malgré de fortes pluies en 2017 et n’obstruent pas l’écoulement du ru. La nature les a recolonisées à de nombreux endroits.

Les débordements observés en janvier dans le vallon ont été provoqués par l’afflux d’eau dans la vallée lors d’importants événements pluvieux et par une obstruction par des branchages du moine reliant les étangs amont et aval. L’enlèvement de l’obstacle a rétablit très rapidement le niveau habituel du ru.
En cas de fortes pluies, le ruisseau reprend la surverse d’un déversoir d’orage (c’est le principe de fonctionnement de la toute grande majorité des réseaux d’assainissement en Wallonie). La création d’un bac de décantation en amont et le curage complet du petit étang ont reconstitué une capacité d’épuration perdue au fil des ans par les sédimentations.

Ces travaux, réalisés avec des solutions respectueuses de l’Environnement, ont à la fois permis d’améliorer la capacité de transfert des eaux dans cette vallée à très faible déclivité tout en améliorant fondamentalement l’état écologique des étangs au plus grand bénéfice des promeneurs.


Grand Nettoyage de Printemps , une initiative soutenue par la commune.

Catégorie : Infos du Collège

Inscrivez-vous jusqu’au 15 mars 2018 et commandez votre matériel de ramassage sur www.walloniepluspropre.be/grand-nettoyage-de-printemps/

Le Grand Nettoyage de Printemps est une grande mobilisation citoyenne qui tend à donner un coup d’éclat au quartier, à un parc, un bord de rivière ou un chemin de promenade en ramassant les déchets abandonnés.

Durant 3 jours, les 23, 24 et 25 mars 2018, tous les Wallons – citoyens, écoles, clubs de sports, mouvements de jeunesse, entreprises et associations diverses – sont invités à se mobiliser autour d’un objectif commun : ramasser les déchets qui jalonnent nos rues, pistes cyclables et autres pour que notre région soit plus agréable à vivre. Le personnel communal, les Ambassadeurs de la Propreté et les volontaires de Rixensart enfileront aussi leurs gants pour dire adieu aux déchets sauvages dans nos espaces publics.

Concrètement : constituez votre équipe et inscrivez-vous via le formulaire en ligne jusqu’au 15 mars 2018 à minuit. La Wallonie vous offrira un kit de nettoyage composé de gants, de gilets fluorescents et de sacs poubelles. La commune vous offrira un gouter bien mérité après l’effort, le samedi 24 mars à partir de 15h30 à la maison de quartier Leur Abri rue du Baillois 6. Vous pourrez également y visiter le compost et admirer le poulailler abritant de sympathiques poules, dévoreuses de déchets de cuisine.