Archives du mois: mars 2018

Six pieds sous l’herbe

Catégorie : Culture | Loisirs

Bonjour à tous,

Vous avez aimé « Graines de voyous » en 2016 ou vous n’avez pas pu y assister ?
Alors ne manquez pas « Six pieds sous l’herbe », le nouveau seul-en-scène humoristique de Frédéric Jomaux.

“Bon d’accord on ne choisit pas toujours sa mort, mais si on pouvait au moins choisir son cimetière, vous opteriez pour quoi vous ? Du béton ou de l’herbe ?”

Informations à retenir :

  • mercredi 18 avril 2018 à 20h00, ouverture des portes à 19h30 au Centre culturel de Rixensart (38, Place Communale, à 1332 Genval)
  • En fin de soirée la Commune vous propose un drink « aux plantes sauvages »
  • Plus d’informations sur le spectacle ICI
  • ACTIVITÉ GRATUITE, mais réservation obligatoire via www.rixnature.be ou le QR code


Projet de sécurisation du bas de la rue de La Hulpe et des abords des écoles de Rosières

Catégorie : Mobilité

Ce mercredi 28 mars 2018, le Conseil communal a approuvé un avant-projet de réaménagement de la rue de La Hulpe, à hauteur des établissements scolaires et de l’échangeur autoroutier (voir illustration ci-dessous). Cet aménagement, étudié par le bureau d’études Agua, a pour principaux objectifs :

  • La sécurisation des enfants, dans leur cheminement vers l’école.
  • La sécurisation de tous les autres usagers et la fluidification du trafic.
  • La revalorisation de la place de l’Église Saint-André, en lui rendant un caractère villageois.

Aménagement d’un parking

Un nouveau parking est projeté en bordure de la prairie, dans la continuité de l’école de Rosières. Cette nouvelle localisation permettra un cheminement parfaitement sécurisé des enfants, par un lien direct vers les écoles. Ceux-ci n’auront plus à traverser la rue de La Hulpe, une voirie empruntée par environ 12.000 véhicules par jours, dont 1.100 à 1.300 aux heures de pointe du matin et du soir. Cela permettra aux enfants autonomes d’être « déposés » dans le parking, dans une zone de « kiss&drive », et de terminer seuls le chemin vers l’école.
La très forte réduction du nombre de piétons traversant la rue de La Hulpe participera également à fluidifier le trafic. Les bénéfices sont divers, tels que la réduction du temps de parcours et de la pollution, et un accroissement du confort des usagers.

La création d’un giratoire

Étant donné la proximité de l’autoroute et de ses accès, la Commune de Rixensart s’est rapidement associée au Service public de Wallonie (SPW), dans ses réflexions. L’opportunité d’un giratoire a rapidement émergé. En effet, un tel aménagement permet aussi bien de sécuriser, que de fluidifier les flux en lien avec la rue de La Hulpe, les accès au nouveau parking et les accès autoroutiers.

Rectification de la bretelle autoroutière

Lors de l’aménagement de l’échangeur de Rosières, la sortie de l’autoroute venant de Bruxelles a été aménagée de sorte à déboucher sur une place de village, la place de l’Église Saint-André. Même si le trafic était moins important à cette époque, cela représentait néanmoins déjà une situation regrettable, en termes de confort et de sécurité.
De par son implication financière et technique, le SPW souhaite profiter de l’opportunité de ce projet pour dévier cette bretelle le long de l’autoroute. Les impacts pour les cours et jardins seront minimisés au maximum, notamment par la distance de l’implantation de la nouvelle voirie et par la plantation d’une haie. En contrepartie, la vie pourrait basculer à l’avant des bâtiments, sur la place, et offrir une réelle plus-value à l’église et aux mouvements de jeunesse.
Quant à la vente des fruits et des légumes, celle-ci perdurera bien évidemment, à un emplacement concerté du nouvel aménagement.

Revalorisation de la place de l’Église Saint-André

La construction d’un nouveau parking, la meilleure gestion des flux par un carrefour giratoire et la déviation de la bretelle autoroutière sont autant d’opportunités de revaloriser la place de l’Église Saint-André, en lui rendant un caractère villageois, paisible et sécurisé.
A ce stade, tout reste ouvert pour y parvenir. La volonté du Conseil communal est effectivement de bénéficier de la consultation des riverains, pour que la place évolue en accord avec les premiers concernés.

Tous les modes de déplacement pris en compte

Pour finir, notons que le projet n’est pas uniquement dédié aux usagers de la voiture. Même si, au vu de la localisation des écoles, celle-ci restera le moyen de transport privilégié de bon nombre de parents, qui n’habitent forcément pas à proximité. Les cyclistes et les piétons ont également été pris en compte, notamment le pédibus actif depuis plusieurs années, grâce à l’implication de bénévoles. Une attention particulière sera également portée aux déplacements des personnes à mobilité réduite.

Le Collège communal


Soirée d’information sur l’autopartage

Catégorie : Administration

Le Collège communal et le service Mobilité vous invitent, le jeudi 19 avril, à une soirée d’information sur l’autopartage, en compagnie de Cozycar (Taxistop) et Wibee.

Toutes les infos sur le site internet : http://agenda21.rixensart.be


PCAR Poirier-Dieu : Groupe de travail

Catégorie : Infos du Collège

Lors du Conseil communal du 28 mars dernier, suite aux différentes consultations citoyennes et face à l’inquiétude des riverains, le Conseil a décidé de revoir l’avant-projet du PCAR Poirier-Dieu (Plan Communal d’Aménagement Révisionnel) selon 4 axes principaux :

  • La densité de logements
  • La mobilité
  • le maillage du site en matière de voiries et de sentiers
  • Les espaces verts

Afin d’impliquer le citoyen dans la définition des besoins futurs du quartier, un groupe de travail est constitué avec d’une part, des représentants des groupes politiques communaux et de l’autre, des représentants de la population.

Ce groupe de travail sera composé de maximum 2 effectifs + 1 suppléant :

  • de chacun de 5 groupes politiques représentés au conseil communal
  • du quartier Poirier-Dieu
  • de l’école communale La Bruyère-Genval
  • de l’association « Hommes et Patrimoine »

Le groupe sera donc constitué de 16 membres effectifs dont 10 politiques et 6 citoyens

Depuis plusieurs mois, de nombreuses réflexions ont été menées au sein du Comité de quartier Poirier-Dieu et de l’école située au cœur du PCAR. Le fruit de ce travail constitue une base importante de l’analyse du territoire et des besoins. Les personnes impliquées dans cette démarche ont bien entendu leur place dans le groupe de travail ; leur candidature serait considérée comme une réelle valeur ajoutée qu’elle soit posée sous bannière politique pour les élus et futurs candidats aux élections ou comme représentant de la population pour les autres citoyens, ceci afin de garantir une représentation démocratique et équitable.


Interdiction des sacs en plastique à usage unique

Catégorie : Administration

Au bénéfice de notre environnement, la Wallonie est en marche vers la diminution de l’usage des sacs plastiques lors d’achats dans les commerces de détail.

LES OBJECTIFS DE CETTE RÉGLEMENTATION ?

réduire la consommation d’emballages en plastique à usage unique ;
(compostage à domicile ou recyclage suivant le cas)
favoriser la valorisation des sacs encore admis ;
(prévention des déchets, économie de ressources)
limiter la présence et l’impact d’emballages en plastique dans l’environnement ;
(prévention des déchets, économie de ressources)
L’impact environnemental de l’usage des sacs en plastique est connu. Les « mers » de plastique formées par les courants marins témoignent de ce désastre écologique comme la présence des sacs dans les déchets sauvages ramassés en Wallonie.

QUI EST CONCERNÉ ?

L’application de cette réglementation nous concerne tous. Que nous soyons consommateurs, commerçants de détail (marchandise vendue aux particuliers en petite quantité*), ou fournisseurs d’emballages, nous avons tous une responsabilité et un rôle à jouer.

*commerces d’alimentation spécialisée (boulangerie, boucherie, confiseur,…) ; petites, moyennes et grandes surfaces d’alimentation générale ; marchés couverts et de plein air ; commerces ambulants ; magasins non alimentaires spécialisés (vêtements, chaussures, pharmacie, stations service, etc.).

QU’EST-CE QUI CHANGE ?
Ligne du temps de la disparition du sac

Voici un formulaire permettant aux commerces d’indiquer clairement en magasin les dispositions prises pour être conforme à la législation en vigueur :
Formulaire pour les commerces


ENQUETE PUBLIQUE – GLAXOSMITHKLINE BIOLOGICALS SA

Catégorie : Administration

COMMUNE DE RIXENSART
AVIS ENVIRONNEMENT

ENQUETE PUBLIQUE

Etablissement contenant des installations ou activités classées en vertu du décret du 11 mars 1999 relatif au permis d’environnement

Concerne la demande de GLAXOSMITHKLINE BIOLOGICALS SA, dont le siège social est sis rue de l’Institut 89 à 1330 Rixensart, ayant trait à un terrain sis rue de l’Institut 89 à 1330 Rixensart, en vue d’obtenir le permis d’environnement de classe 1 pour le renouvellement du permis d’exploiter de base du site et des permis d’exploiter, d’environnement et uniques le complétant ainsi que de l’autorisation d’émettre des gaz à effet de serre.

La demande de renouvellement de permis porte sur les éléments suivants :
Les installations ou activités entraînant l’application de rubriques de classe 1 à savoir : parc de stationnement de véhicules ; installations de prétraitement de déchets dangereux et détention d’animaux de laboratoire. Les installations ou activités de classes 2 et 3 nécessaires au fonctionnement du site telles que : fabrication de produits pharmaceutiques ; atelier mécanique ; transformateurs ; batteries stationnaires ; groupes de secours ; compresseurs ; chaudières ; aéro-réfrigérants ; tours de refroidissement ; installation de distribution d’hydrocarbures liquides ; restaurant ; stockage temporaire de déchets; prétraitement de déchets ; détention par les chefs de laboratoires d’acide picrique ou autres produits chimiques ; réservoirs fixes d’air comprimé ; gaz en récipients fixes et mobiles ; liquides inflammables ; produits toxiques ; comburants; produits dangereux pour l’environnement ; produits corrosifs, nocifs ou irritants ; laboratoire d’analyse ; utilisations confinées de micro-organismes pour la production, la recherche et le développement ; rejets d’eaux usées.
Le renouvellement de l’autorisation d’émettre des gaz à effet de serre.

Le dossier comporte une partie confidentielle soustraite à l’enquête publique pour des raisons de sécurité publique et de protection de procédés de fabrication.

La Bourgmestre porte à la connaissance de la population qu’une enquête publique est ouverte, relative à la demande susmentionnée.

Date d’affichage de la demande: 16 mars 2018
Date d’ouverture d’enquête: 23 mars 2018
Date de clôture d’enquête: 23 avril 2018

Le dossier accompagné d’une étude d’incidences sur l’environnement peut être consulté du 23 mars 2018 au 23 avril 2018, chaque jour ouvrable de 8 heures à 16 heures au service urbanisme-environnement, Colline du Glain 33 à 1330 Rixensart.

Tout intéressé peut formuler ses observations écrites ou orales auprès de l’Administration communale – service urbanisme et environnement, Colline du Glain 33 à 1330 Rixensart dans le délai mentionné ci-dessus, jusqu’à la clôture de l’enquête. Les réclamations et observations verbales sont recueillies sur rendez-vous par le conseiller en environnement ou, à défaut par l’agent communal délégué à cet effet.

Une permanence sera assurée à l’Administration communale/service urbanisme-environnement, Colline du Glain 33 à 1330 Rixensart les mardis 27 mars 2018, 3 avril 2018, 10 avril 2018 et 17 avril 2018 de 16h00 à 20h00 afin de consulter le dossier. La personne souhaitant consulter le dossier prend rendez-vous au plus tard 24 h à l’avance auprès du service urbanisme-environnement (02/654.16.50) A défaut de prise de rendez-vous la permanence peut être supprimée. Les coordonnées de la personne responsable pour les rendez-vous est Madame Piron (02/654.16.50), éco-conseillère pour la commune de Rixensart.

Une séance de clôture est organisée le 23 avril 2018 de 14h00 à 15h00, Colline du Glain 33 à 1330 Rixensart, à la salle de réunion du service communal des travaux, où seront entendus tous ceux qui le désirent.
Vu la proximité de l’implantation avec le territoire de la Flandre, le projet a fait l’objet d’une étude d’incidences sur l’environnement dans un contexte transfrontière et, partant, il est également procédé à un affichage sur la commune d’Overijse.
Tout intéressé peut obtenir des explications techniques sur le projet auprès du Fonctionnaire technique compétent: Service Public de Wallonie/DGO3 — rue de l’Ecluse 22 à 6000 Charleroi – (Tél. 071/65 47 80)
Le Collège Communal de Rixensart est l’autorité compétente pour prendre la décision sur la demande faisant l’objet de la présente enquête publique.

À Rixensart, le 12 mars 2018

Le Directeur général,
Michel DEVIERE

La Bourgmestre,
Patricia LEBON


Bewapp les pieds dans l’eau

Catégorie : Infos du Collège

Dans le cadre des Journées Wallonnes de l’Eau et de l’opération Be Wapp, la commune organise une action propreté de nos rivières en collaboration avec le Contrat Rivière Dyle-Gette et l’asbl Aer Aqua Terra.
L’objectif est de nettoyer et de collecter les déchets sauvages du lit de l’Argentine entre le coin de la rue de Limalsart jusqu’à la confluence avec la Lasne. L’opération aura lieu du 22 au 24 mars.

Toutes les infos à l’agenda.


12e collecte de vélos dans les recyparcs de Wallonie le samedi 28 avril 2018

Catégorie : Administration

Vos enfants ont grandi et vous ne savez quoi faire de leurs anciens vélos ? Votre vélo « rouille » dans votre garage depuis des années et vous ne comptez plus l’utiliser ? Offrez-lui une 2e vie !

Ce samedi 28 avril 2018, les intercommunales wallonnes de gestion des déchets (dont in BW pour le Brabant wallon) organisent leur 12ème collecte de vélos dans l’ensemble de leurs recyparcs.

Ces vélos seront remis à différents partenaires (ateliers vélos, « ressourceries », magasins de seconde main, associations communales à finalité sociale,…).

L’occasion de sensibiliser une nouvelle fois la population à la problématique de la prévention des déchets et du réemploi.

Le message que nous souhaitons faire passer est simple : avant de jeter, pensez à réutiliser ! Certains objets (vélos, jouets, électroménagers, vêtements, meubles, vaisselles,…) qui ne vous servent plus, peuvent faire le bonheur de quelqu’un dans votre entourage (famille, amis,…) ou d’écoles, mouvements de jeunesse, paroisses, CPAS, associations diverses,…

Pensez-y toute l’année : avant de jeter à la poubelle, avant de vous rendre au recyparc,…

Chaque année, notre action permet de dévier plusieurs centaines de vélos de la filière des déchets pour les faire entrer dans celle de la réutilisation.

Alors, à vous de jouer !


La Foncière des Tilleul (MR/MRS) – Information – Décision Ministérielle

Catégorie : Administration

Par décision du Ministre Carlo Di Antonio, le permis d’urbanisme sollicité par la Foncière du Tilleul, représenté par Monsieur Olivier Lopes , réceptionnée par le fonctionnaire délégué de la Direction De Wavre en date du 5 Janvier 2016, ayant pour objet la construction d’une maison de repos et de soins, refusé par le fonctionnaire délégué en date du 17 mai 2016, ayant fait l’objet d’un recours auprès du gouvernement wallon en date du 23 Mai 2016, a été octroyé sous conditions.

Les détails de cette délibération peuvent être consultés pendant les heures de bureau au service de l’urbanisme de Rixensart.


Objectif famille zéro déchet

Dans le cadre de la dynamique 0 déchet, la commune propose à 10 familles rixensartoises de relever le défi de réduire leurs déchets de 30% en 3 mois.

Les participants ont été sélectionnés selon quatre critères: la composition familiale, l’âge, la localisation (Rosières, Rixensart, Genval) et le degré d’avancement dans la démarche zéro déchet (des néophytes et des experts).

Pour les aider, la commune met à leur disposition des conseils, un blog, des ateliers pratiques et … des poules !

En effet, l’adoption de poules est une solution originale pour valoriser les déchets organiques puisqu’une poule consomme l’équivalent de 150 kg de végétaux à l’année. L’objectif pour les familles adoptantes est de nourrir les poules avec leurs épluchures et restes de repas et ainsi, diminuer de 20 à 30 % la quantité de déchets jetés à la poubelle.

Avec l’organisation de cette opération «Objectif famille zéro déchet», la Commune espère être sélectionnée pour la prochaine édition de l’opération «Communes zéro déchet».
Cet appel à projets lancé par la Région wallonne vise à plafonner la production de déchets ménagers à 100 kg par an et par habitant d’ici 2025.