Archives du mois: février 2020

Collecte de déchets : retard dans la collecte à Genval

Article paru le 21/02/2020

Catégorie : Informations

L’inBW, l’intercommunale en charge de la gestion des déchets, nous informe que certaines rues de Genval n’ont pas pu être collectées ce vendredi 21 février. Ces rues seront collectées ce samedi 22 février, à partir de 6h.
Les rues concernées sont les suivantes :

  • avenue des Combattants
  • avenue Belle Vue (en partie)
  • avenue Beau Rivage
  • avenue de la Biche
  • rue du Cerf (en partie)
  • avenue Joli Mai
  • avenue du Bon Air
  • avenue Bel Horizon
  • avenue de la Tasnière
  • avenue du Sartage
  • avenue des Genêts

Si vous êtes concernés, nous vous invitons à laisser vos conteneurs sur le trottoir afin qu’ils puissent être collectés.
Nous regrettons les désagréments que ce retard aura pu vous causer et nous vous remercions pour votre compréhension.


Mérites sportifs 2020 – Appel aux candidatures

Article paru le 21/02/2020

Catégorie : Informations , Sports

Le 23 mai prochain se déroulera la remise des Mérites Sportifs Rixensartois – édition 2020 sur base des résultats sportifs ou actions à l’égard du sport de l’année 2019.

Si vous connaissez des Rixensartois(es) méritants(-tes) de par leurs résultats sportifs ou simples actions sportives, qu’ils/elles soient affilié(e)s à un club ou non, alors faites-le savoir.

Téléchargez le formulaire de candidature et règlement

Chaque dossier est attendu pour le 23 avril au plus tard sur document ad-hoc par courriel à l’adresse direction.sports@rixensart.be ou sous enveloppe à Complexe sportif – Fred Hautrive – Avenue de Clermont Tonnerre 26A – 1330 Rixensart .


Rixensart en Fête 2020 – les inscriptions sont ouvertes !

Article paru le 18/02/2020

Catégorie : Culture | Loisirs , Informations

Journée des artistes, artisans et associations de Rixensart

Vous voulez participer à l'édition 2020 de Rixensart en Fête ?

Complétez le formulaire ci-dessous pour envoyer votre candidature.
Vous serez recontacté par la suite.

Attention : l'Administration se réserve le droit d'accepter ou de refuser une candidature. Celle-ci sera définitive une fois que vous aurez reçu notre confirmation.


Fermeture des bois communaux ce dimanche en raison des conditions climatiques

Article paru le 14/02/2020

Catégorie : Informations

L’IRM annonce, pour ce 16 février, de fortes rafales de vent en Brabant wallon et ailleurs dans le pays.
En raison de ces conditions climatiques et pour votre sécurité, l’accès aux bois communaux sera donc strictement interdit ce 16 février.

Merci pour votre compréhension.


Coronavirus/Covid-19 – Information aux citoyens

Article paru le 14/02/2020

Catégorie : Informations

L’émergence du nouveau coronavirus (Covid-19) en Chine fait la une de l’actualité depuis plusieurs semaines. Bien que le problème se situe actuellement en Chine, le SPF Santé publique a pris l’initiative, en collaboration étroite avec ses partenaires des Communautés et des Régions, de rassembler toutes les informations importantes sur un site web dédié : www.info-coronavirus.be.

Vous y trouverez facilement toute l’information relative au Coronavirus. Les « questions les plus fréquemment posées » sont régulièrement mises à jour sous la supervision d’un comité d’experts et de virologues. Via le site, vous avez également la possibilité de vos questions par mail et vous pouvez appeler le SPF Santé publique au numéro d’informations gratuit : 0800/ 14 689.

Des informations sur tous les nouveaux développements et les mesures d’hygiène à suivre pour se protéger contre les virus (et donc aussi contre la grippe saisonnière) sont aussi publiées sur le compte twitter (@SanteBelgique) et la page Facebook.

 


La perche du tir à l’arc de Genval classée

Article paru le 12/02/2020

Catégorie : Informations

Ce mardi 11 février, la Ministre Valérie De Bue, en charge du Patrimoine, a annoncé le classement de la Perche du tir à l’arc située à Genval.

Cette tour construite sous l’impulsion d’Auguste Lannoye est un vestige du temps où les dirigeants d’industrie, en l’occurrence les Papeteries de Genval, mettaient à disposition du personnel des logements et des possibilités de divertissement.

Construite dans les années 1920, la tour est toujours en activité et abrite également le Musée du tir à l’arc de Genval.

Le dossier concernant son classement avait été introduit en 2016 par le Collège communal.
Il s’agit donc d’un épilogue réjouissant pour cette tour unique en Brabant wallon qui est désormais protégée !

Plus d’infos sur le Musée du tir à l’arc et ses visites : http://users.skynet.be/musee-arc-rixensart/index.html


Fermeture des bois communaux en raison des conditions climatiques

Article paru le 07/02/2020

Catégorie : Informations

L’IRM annonce, pour ces 9 et 10 février, de fortes rafales de vent en Brabant wallon et ailleurs dans le pays.
En raison de ces conditions climatiques et pour votre sécurité, l’accès aux bois communaux sera donc strictement interdit ces 9 et 10 février.

Merci pour votre compréhension.


Testez les boxes à vélos aux gares de Genval et Rixensart

Article paru le 07/02/2020

Catégorie : Informations , Mobilité

Si vous êtes navetteurs, vous aurez sans doute remarqué que des boxes destinés à accueillir les vélos viennent d’être placés cette semaine aux gares de Genval et Rixensart.

Non, ce n’est pas le Père Noël qui a pris du retard dans ses livraisons, mais bien le service Mobilité qui est derrière cette initiative.
Ces boxes permettent de proposer un stationnement sécurisé pour les navetteurs (du train ou du bus) qui se rendent à la gare avec leur deux-roues. C’est un projet réalisé en collaboration avec les TEC.

En tout, ce sont 10 boxes qui ont été installés à chaque gare. Le système sera tout à fait opérationnel dans les prochaines semaines, dès que le règlement aura été adopté par le Conseil communal. Ce règlement prévoit entre autre la location d’un box pour 10 €/mois (ou 110 €/an).

D’ici là, nous vous proposons de tester ces boxes gratuitement.

Pour ce faire, vous devez envoyer les informations suivantes par email à mobilite@rixensart.be :

  • vos coordonnées complètes : nom, prénom, adresse, n° de téléphone ;
  • la gare à laquelle vous souhaitez bénéficier d’un box.

Une fois que vous aurez reçu l’accord du service Mobilité vous attribuant un n° de box, vous pourrez y mettre votre vélo et fermer le box à l’aide de votre cadenas (à vous de choisir le cadenas qui vous offrira un maximum de sécurité).

Lors de l’entrée en vigueur du règlement, les personnes qui souhaitent louer un box pourront introduire leur demande par mail à mobilite@rixensart.be. Les « testeurs » pourront bénéficier d’une priorité pour autant qu’il en fasse la demande sans quoi, ils sont tenus de libérer le box à la date qui leur sera communiquée.
La priorité sera donnée à tout Rixensartois qui est titulaire d’un abonnement de bus ou de train.

Notez bien qu’en cas de vol dans un box, la Commune ne peut en aucun cas être tenue pour responsable.

Bonne route !


Prime mobilité douce et active de la Province du Brabant wallon

Article paru le 07/02/2020

Catégorie : Informations , Mobilité

Bonne nouvelle, la province du Brabant wallon vous aide à tenir vos bonnes résolutions !

En effet, si vous projetez d’investir dans un vélo classique, pliant, cargo, à assistance électrique (ou un kit adaptable), une trottinette électrique ou un gyroroue pour vos déplacements domicile-travail (combinés ou non avec des transports en commun), la province du Brabant wallon vous offre une prime.

Tous les particuliers domiciliés en Brabant wallon peuvent solliciter cette prime s’ils répondent aux conditions d’octroi.

Pour en savoir plus sur les conditions, le montant des primes et télécharger le règlement et le formulaire, rendez-vous sur le site du Brabant wallon : https://www.brabantwallon.be/bw/vivre-se-divertir/mobilite/prime-velo-electrique/


Les nouvelles collectes de déchets organiques : mythe ou réalité ?

Article paru le 07/02/2020

Catégorie : Informations

Depuis ce 1er février, Rixensart est passé à la collecte sélective en conteneurs à puce. Désormais, les déchets organiques jetés dans le conteneur vert seront valorisés et transformés en énergie verte et en compost. Un tri rigoureux est donc indispensable pour assurer cette valorisation. L’in BW, l’intercommunale en charge de la gestion des déchets a, par le biais d’un communiqué de presse que vous pouvez lire ci-dessous, tenu à apporter quelques précisions sur la manière dont les déchets sont collectés (essentiellement pour les collectes sélectives en sacs-poubelle) et traités.

 

Communiqué de presse de l’in BW
Les nouvelles collectes de déchets organiques : mythe ou réalité ?

Depuis mars 2019, une collecte sélective en porte-à-porte des déchets organiques est opérationnelle sur les communes de Lasne, La Hulpe et Court-Saint-Etienne. Les déchets doivent être présentés à la collecte contenus dans des sacs compostables réglementaires (avec le logo in BW, de couleur vert pâle et d’un volume de 25L).
Depuis ce 1er janvier, plusieurs communes supplémentaires se sont lancées dans cette collecte et d’autres suivront dans les mois suivants.

Déjà au printemps dernier, des rumeurs évoquaient que les déchets organiques séparés par la population étaient collectés sans séparation réelle d’avec les ordures ménagères résiduelles réduisant ainsi à néant les efforts de tri consentis par la population.

Depuis ce début janvier et le démarrage de la collecte sélective sur de nouvelles communes, les mêmes rumeurs circulent.
Nous tenons absolument à rassurer l’ensemble des personnes ayant décidé de participer à ces collectes : la séparation des déchets est effective et les matières organiques collectées sont bien valorisées dans une installation de biométhanisation.

Et pourtant, certaines personnes ont vu des sacs blancs et des sacs vert pâles collectés dans un même camion non compartimenté, d’autres ont vu les deux types de sacs collectés dans la même camionnette ou encore des sacs d’ordures ménagères résiduelles mis indistinctement des deux côtés dans le camion bi-compartimentés… ?

Ils n’ont pas rêvé !

Vu les (faibles) quantités présentées actuellement par la population, les collecteurs rationalisent au mieux les tournées. Pour ce faire, ils utilisent un certain nombre de trucs et astuces…
Concrètement, selon la commune, le collecteur utilise un ou deux camions et une camionnette.
Un camion est « bi-compartimenté » (composé de deux compartiments distincts), l’autre camion et la camionnette ne le sont pas.

Selon les zones collectées, soit le collecteur utilise un camion bi-compartimenté et sépare directement les matières dans les deux compartiments, soit il utilise le camion non-compartimenté. Dans ce dernier cas, soit il ne collecte que les sacs de déchets résiduels dans le camion, puis la camionnette passe chercher les sacs de déchets organiques, soit il accumule des sacs « organiques » dans la trémie sans faire fonctionner le compacteur et les décharges à des points de passage de la camionnette.

Éventuellement, la camionnette ramasse les deux types de sacs et retrouve le camion bi-compartimenté un peu plus loin sur la tournée et les hommes reprennent les sacs à la main et les jettent dans le compartiment ad-hoc du camion.

Si un seul camion est affecté à la collecte sur une commune, il est également arrivé que les ramasseurs stockent les quelques sacs de matières organiques entre la cabine du camion et le bouclier arrière de la benne.
Force est de constater que si le collecteur n’agissait pas ainsi, pour l’instant, il roulerait avec un compartiment se remplissant rapidement et donc lourd et l’autre ne se remplissant quasi pas et donc léger provoquant un déséquilibre de charge dangereux pour la circulation du camion et dommageable pour le châssis. Cela constituerait un risque que le collecteur ne veut pas courir.

Par ailleurs, cela signifierait que le collecteur devrait aller vidanger le camion dès que le compartiment « déchets résiduels » serait rempli, et ce, même si le second compartiment était quasi vide.

Il est évident que dès que les quantités seront plus importantes et que les deux compartiments se rempliront à un rythme similaire, le collecteur aura avantage à collecter l’ensemble des rues en camion bi-compartimenté en effectuant directement la séparation des déchets.

Ce sont des collecteurs privés à qui nous avons confié le travail et, bien sûr, nous vérifions que celui-ci est effectué conformément au cahier des charges !
Lorsqu’un camion arrive soit au centre de transfert de Mont-Saint-Guibert, soit dans nos installations de Virginal, toutes les vidanges sont contrôlées ; deux pesées distinctes, l’une pour les déchets résiduels, l’autre pour les déchets organiques, sont effectuées et nous vérifions l’absence de sac vert pâle dans les sacs blancs et inversement !

A ce jour, nous n’avons JAMAIS constaté de mélange ! Si un sac vert pâle de déchets organiques se retrouvait dans les déchets résiduels, c’est que celui-ci était mal trié et fortement contaminé et qu’il a dès lors dû être « déclassé » avec les déchets résiduels.

Si un collecteur devait mélanger les deux fractions, il est évident que des amendes seraient appliquées, tel que prévu par le cahier des charges.

Conclusions : la séparation des déchets est bien effective ! Au plus les citoyens participeront à la collecte sélective des déchets organiques, au mieux ce sera pour l’environnement et au plus vite la collecte pourra se faire comme la théorie l’exige.