Belges… et fiers de l’être ! – Juin 2018

Belges… et fiers de l’être ! – Juin 2018

Catégorie : Message du Bourgmestre

En cette veille de fête nationale, il me tient à cœur de souligner l’importance de notre système politique basé sur la démocratie dite représentative. Cette organisation découle de la Constitution qui régit, depuis sa création en 1831, la séparation des trois pouvoirs (législatif, exécutif et judiciaire) et garantit l’ensemble des droits et libertés fondamentales des citoyens.

Le droit de vote

Ce droit fondamental a particulièrement évolué depuis 1831… réservé à l’époque aux hommes fortunés (suffrage censitaire uniquement pour ceux qui payaient le cens c’est-à-dire l’impôt), il est maintenant devenu obligatoire pour tous les belges âgés de 18 ans minimum ; un(e) citoyen(ne) = une voix.

Les ressortissants étrangers

Ils ne sont pas en reste et peuvent aussi voter aux élections communales pour autant qu’ils remplissent certaines conditions et se soient inscrits sur la liste des électeurs au plus tard ce 31 juillet 2018.

Les « primo-votants »

Il n’est certainement pas facile pour un jeune de comprendre notre système électoral et de savoir comment voter.

La Fédération Infor Jeunes Wallonie-Bruxelles asbl a édité une chouette brochure « Je vote, Mode d’emploi – Élections 2018 – 2019 » pour les aider à y voir un peu plus clair. Elle est disponible soit au guichet de l’Administration communale ou sur notre site internet soit directement auprès d’Infor Jeunes.

Pour toute question relative aux élections, n’hésitez pas également à vous informer auprès de Mme Vanden Borre, Chef du Service Population au 02/634.21.61 ou .

Les Conseillers communaux

Alors que les citoyens ont des droits et des devoirs liés à ce statut particulier de Belge, les hommes politiques et les candidats se présentant pour exercer une fonction au sein des organisations du pouvoir, ont également des devoirs à assumer dans une parfaite transparence.

Ainsi, qu’ils soient Conseillers communaux siégeant dans la majorité ou dans l’opposition, ils doivent faire preuve d’une honnêteté intellectuelle sans faille !
Ces élus sont en effet les représentants désignés directement par les électeurs pour une période de six ans suivant le principe de la démocratie représentative.

Le Bourgmestre

Avant tout Conseiller communal, il lui appartient de maintenir une cohésion au sein du Conseil en remettant parfois « l’église au milieu du village ». Ce poste à responsabilités multiples nécessite d’être ferme et fédérateur tout en étant respectueux, bienveillant et attentif.
La représentation n’est que la face visible de la fonction. Être Bourgmestre ne s’improvise pas et demande un véritable engagement personnel, de la polyvalence et un juste équilibre entre savoir-être et savoir-faire !

La prestation de serment

Avant de pouvoir prendre ses fonctions, le Conseiller communal élu doit prêter serment : « Je jure fidélité au Roi, obéissance à la Constitution et aux lois du peuple belge » (article L1126-1 du Code de la Démocratie locale).

Il s’engage ainsi de manière officielle, lors d’une séance publique du Conseil communal, à respecter l’ensemble des lois qui régissent notre Pays et aussi à se faire le porte-parole des électeurs ayant voté pour lui. Il doit donc montrer l’exemple.

Les principes de bonne gouvernance

Ces principes prônent l’exercice du pouvoir en s’inscrivant dans le contexte social, politique et économique actuel. Cette évolution est essentielle et, en même temps, elle serait inutile si les représentants du pouvoir ne respectent pas les valeurs de la démocratie.

De son côté, l’Administration doit encore s’adapter à l’évolution sociétale et technologique pour pouvoir être plus efficace.

La Démocratie participative

Cette expression revient fréquemment… Alors que la démocratie est dite représentative, elle s’inscrit de plus en plus dans une démarche participative via des groupes de travail ou des budgets participatifs. Ces derniers permettent aux habitants de bénéficier d’un budget communal alloué pour concrétiser un projet bien défini.

Les préoccupations du citoyen sont placées au centre des débats grâce à la création de Conseils consultatifs institués par le Conseil communal suivant les règles édictées par le Code de la Démocratie locale (article L1122-35).

Les citoyens peuvent également user de leur droit d’interpellation au Conseil communal moyennant le respect du Règlement d’Ordre Intérieur du Conseil (repris sur le site internet communal) .

Ils sont aussi consultés lors des enquêtes publiques et réunions de concertation réalisées dans le cadre des demandes de permis d’urbanisme.

Promouvoir la démocratie

Même si l’organisation des différents niveaux du pouvoir et de leurs compétences respectives est d’une grande complexité en Belgique, c’est une immense chance de vivre dans ce pays et de pouvoir bénéficier des bienfaits de son système démocratique.

Souhaitons que celui-ci se perpétue encore longtemps !

Pour ne pas oublier l’Histoire de notre Nation, je vous convie, au nom du Conseil communal, à la cérémonie officielle organisée le 21 juillet prochain. Celle-ci débutera à 10 h 00 en l’Église Saint-François-Xavier à Bourgeois où le TE DEUM sera chanté en présence des autorités civiles et militaires.

Les Groupements patriotiques, piliers et témoins de notre Histoire, procèderont ensuite, avec les édiles communaux, au traditionnel dépôt de fleurs au Monument aux Morts à la Maison communale où s’exprimeront les représentants des différents courants de pensée sur un thème commun.

Je vous propose de nous réunir, à cette occasion, pour que chacun puisse se rappeler qu’il est Belge et fier de l’être… avant de partager ensemble cette union autour du verre de l’amitié.

Les traditionnelles festivités organisées par le Comité du 21 juillet égaieront, quant à elles, la place de Bourgeois.

À toutes et tous, je vous souhaite d’ores et déjà d’excellentes vacances et une très belle fête nationale !

Patricia LEBON,
Votre Bourgmestre

Imprimer