Catégorie des archives: Environnement

DES AGENTS VALORISTES DANS NOS RECYPARCS !

Catégorie : Environnement , Informations

Depuis 2013, in BW mène une action originale dans certains de ses recyparcs. Des agents d’entreprises d’économie sociale y exercent la fonction de « valoriste ». Ces agents ont une double casquette :

ils récupèrent les objets réutilisables (tâche pour laquelle ils sont les seuls à être habilités);
ils épaulent nos préposés dans leur travail quotidien

C’est pourquoi in BW renouvelle l’expérience durant cet été 2019.

https://www.inbw.be/actualites/des-agents-valoristes-dans-nos-recyparcs


Collecte des déchets verts

Bonne nouvelle, avec le printemps les collectes décentralisées de déchets verts reprennent ce samedi 27 avril :

Le camion est situé aux heures et lieux suivants :
Rosières – parking de l’Église (de 10h à 11h).
Bourgeois – place Cardinal Mercier (de 11h15 à 12h15).
Genval – coin rue des Déportés/route d’Ohain (de 12h30 à 13h30)
Rixensart – rue du Cyclone (de 13h45 à 14h45).
Beau Site – square de la Résistance (de 15h à 16h).

Sont acceptés: les tontes de pelouse, mauvaises herbes, branchages de max. 5 centimètres de diamètre, tailles de haies, feuilles mortes, fleurs fanées.


« Rixensart – Commune Zéro Déchet »

Catégorie : Environnement , Informations

Lancement de la page Facebook « Rixensart – Commune Zéro Déchet » dans le cadre de la Semaine Européenne de la Réduction des déchets
Visitez et suivez la page Rixensart Zéro déchet.


FÊTE DE L’ARBRE – LE 24 NOVEMBRE 2018

Catégorie : Environnement , Informations

Année des petits fruitiers

Distribution de plants pour haies, de petits fruitiers et d’arbres indigènes de 9h30 à 12h30

Vous souhaitez aménager votre jardin en y installant une haie, des petits fruitiers ou encore des arbres pour accueillir la biodiversité ? Ça tombe à pic, la Commune vous offre des arbustes ce 24 novembre au matin.

Cette année, les petits fruitiers sont à l’honneur : framboisier, cassis, groseilliers à grappes ou à maquereau, noisetiers, myrtilles…

Ces arbustes sont de véritables atouts dans les jardins : ils nourrissent les animaux, mais aussi les humains. Facile à intégrer dans un jardin, vous pouvez créer une haie gourmande composée de plantes comestibles ou tout simplement les intégrer dans une haie mixte fleurie. Ils apporteront eux aussi des floraisons.
Votre récolte sera très simple, car ce sont des arbustes à développement modéré, oubliez les échelles !

Nous vous proposerons également de planter ces petits fruitiers devant chez vous et de participerez à notre projet « Saveurs à partager » (plus d’infos sur www.agenda21.rixensart.be).

À cette occasion, nous organisons un village amical et instructif, constitué d’associations locales : le PCDN, les guides composteurs, l’ASBL Natagora, l’ASBL Plumalia, le personnel des espaces verts, des apiculteurs et des producteurs de légumes locaux seront au rendez-vous.

Toutes les informations pratiques :

Quand ? Le samedi 24 novembre de 9h30 à 12h30
Où ? Parking de la Maison communale 75, avenue de Merode
Quoi ? 3 plants par famille
Des questions ? Contactez-nous : ou

Le petit plus :

Pour terminer en beauté, venez-vous réchauffer grâce à la confrérie du Tire-bouchon, autour d’un verre de vin chaud ou de chocolat chaud. Le bénéfice de cette activité est destiné à soutenir les institutions de Rixensart qui s’occupent d’enfants en difficulté.

Bourse aux plantes et aux confitures

Venez échanger et/ou vendre vos plantes ou productions faites maison pendant la Fête de l’arbre.

Faites également vos réserves de confitures et de miel, produits localement. L’occasion vous sera offerte d’échangez vos graines, boutures, plantules en pots, contre une autre plante ou un pot de gelée maison. Vous pouvez également apporter la liste des plantes que vous souhaitez échanger afin de passer votre commande et fixer la livraison à cette occasion.

Attention n’oubliez pas de réservez votre emplacement gratuit auprès du service environnement :
Anne Piron (02/634 35 77) ou Mélanie Marion (02/634 35 55) avant le 10 novembre.

Après la fête de l’arbre du matin :

le PCDN (Plan Communal de Développement de la Nature) et la Commune vous invitent, l’après-midi, à planter des petits arbres fruitiers et à entretenir les haies (débroussaillage, désherbage, mise en place de copeaux, …). : toutes les informations sur le site internet de l’Agenda 21


Avis aux agriculteurs ayant subi des dommages suite à la sécheresse en 2018

Catégorie : Environnement , Informations

Une réunion sera organisée le lundi 08 octobre à 9h30, en présence de Monsieur Nihoul du SPW agriculture, dans la salle du Collège de la Maison communale de Rixensart (Avenue de Merode 75 – 1330 Rixensart).
Les agriculteurs cultivant des terres sur la commune de Rixensart et ayant subis des dommages suite à la sécheresse en 2018 sont invités à y participer.

Afin de pouvoir prétendre à une indemnisation, ces derniers devront apporter copie des documents suivants :

  • une copie déclaration de superficie
  • la nature de la culture
  • le numéro de producteur
  • le(s) numéro(s) de la ou des parcelle(s) et la superficie de la ou des parcelle(s)

Campagne de sensibilisation au radon

Catégorie : Environnement , Informations

Le radon est un gaz naturel radioactif, inodore, incolore et insipide, ce qui le rend impossible à détecter sans un outillage approprié. Selon l’OMS, le radon est à lui seul responsable de 42 % de l’exposition humaine à la radioactivité naturelle. Le radon est reconnu comme cancérigène chez l’humain. Le risque pour la santé provient de l’inhalation de ce gaz et de ses descendants qui se déposent dans les poumons et émettent des particules alpha. Etant donné la grande quantité d’énergie libérée lors de l’émission de particules alpha, le tissu pulmonaire peut être lésé et, à long terme, un cancer peut s’y développer.

Le risque de développer un cancer augmente proportionnellement avec la durée d’exposition et la concentration en radon. Les fumeurs sont particulièrement sensibles lorsqu’ils sont exposés au radon car les effets nocifs du radon et du tabac se combinent.

Le radon provient de la désintégration de l’uranium naturellement présent dans la croûte terrestre. Cet élément est présent en quantités variables selon les caractéristiques géologiques du sous-sol. Les roches schisteuses et granitiques en contiennent particulièrement. Etant un gaz, le radon est capable de passer à travers les pores et les fissures des roches. Il se diffuse ensuite dans l’air où il est dilué par les courants aériens. Il peut également pénétrer à l’intérieur des bâtiments dans lesquels il s’accumule et peut atteindre des concentrations très élevées. La concentration en radon peut varier fortement d’une région à l’autre et même d’un bâtiment à l’autre.

En Belgique, pour des raisons liées à la nature du sous-sol (présence de schiste), le sud du pays est plus touché par le radon que le nord.
Dans la Province du Brabant wallon, suite aux mesures réalisées lors des campagnes de détection précédentes, certaines communes ont été identifiées comme à risque de présence du radon. Les communes de Court-Saint-Etienne, Genappe, Ottignies, Mont-Saint-Guibert et Villers-la-Ville sont classées au niveau 2 (plus de 5% des logements mesurés ont une concentration supérieure au niveau de référence de 300Bq/m³). Les communes de Rebecq, Tubize, Nivelles, Waterloo, Lasne, La Hulpe, Rixensart, Wavre, Beauvechain, Jodoigne, Perwez et Orp-Jauche sont classées au niveau 1 (1 à 5% des mesures sont supérieures à 300Bq/m³).

De plus, des études récentes démontrent que le risque de cancer pulmonaire augmente déjà à partir d’une exposition chronique à une concentration en radon de 100 Bq/m³, un niveau que l’on est susceptible de rencontrer sur l’ensemble du territoire belge.

Action radon 2018

97,8% des ménages brabançons n’ont pas encore mesuré le taux de radon dans leur logement. C’est pourquoi l’AFCN, en collaboration avec les provinces wallonnes et les régions bruxelloise et flamande, organise cette année une nouvelle édition de la campagne d’information et de sensibilisation « Action Radon ». Le site www.actionradon.be donne aux citoyens belges la possibilité de commander facilement un test radon.

Un simple test suffit ! Utiliser un détecteur est le seul moyen de savoir si l’on est exposé au radon. Ce détecteur doit être placé dans une pièce du rez-de-chaussée. La mesure s’effectue pendant trois mois, au terme desquels le détecteur doit être renvoyé pour analyse au service qui vous l’a livré.

Du 1er octobre au 31 décembre 2018, le citoyen belge peut commander un détecteur de radon via le site web www.actionradon.be pour un coût de 20€ (comprenant l’analyse et l’aide éventuelle à la remédiation).

Lorsque la concentration en radon est trop élevée, les partenaires de la campagne accompagnent le propriétaire dans un processus de remédiation. En fonction du type de construction et du taux mesuré, les actions de remédiation à envisager vont de l’obturation des voies de passage du radon à l’amélioration de la ventilation, jusqu’à l’aspiration de l’air dans le sol sous la dalle.
En parallèle, les partenaires de la campagne proposent au public toute une série de services liés au radon comme des aides directes par téléphone, des brochures, etc.

En Brabant wallon, le S.A.M.I. (Service d’Analyses des Milieux Intérieurs) se déplace au domicile des personnes lorsque la concentration en radon est supérieure à 600Bq/m³ afin de réaliser de nouvelles mesures et de conseiller au mieux les occupants dans leurs travaux pour diminuer la concentration en radon.

Réflexe numéro 1 : ventiler !

Une bonne qualité de l’air intérieur du bâtiment est primordiale pour la santé de ses occupants. Le manque de ventilation, particulièrement pendant la période froide de l’année, contribue à augmenter significativement la concentration en radon. La méthode la plus simple et souvent la plus efficace pour s’en préserver consiste donc à ventiler et aérer le bâtiment.

Pour les nouvelles constructions comme pour les rénovations, l’étanchéité à l’air entre la dalle du bâtiment et le sol est de la plus haute importance pour éviter l’exposition au radon. La problématique du radon peut être également préoccupante dans les maisons dites « passives » ou « basse énergie », où l’étanchéité à l’air est maximisée, lorsque la ventilation du bâtiment et le renouvellement de l’air ne sont pas suffisants.





Subventions à la plantation de haies, vergers, alignements d’arbres, taillis linéaires et entretien d’arbres têtards

Catégorie : Environnement

Le saviez-vous ?

Le Service Public de Wallonie propose des subventions pour la plantation de haies, de vergers, d’alignements d’arbres, de taillis linéaires ou encore pour l’entretien d’arbres têtards.

Plusieurs objectifs sont visés par ces subventions.

Citons par exemple, la conservation et le développement de vergers hautes tiges d’anciennes variétés de pommes, de poires ou encore de prunes qui foisonnaient autrefois dans nos campagnes. Ces fruits plus savoureux sont, par leur rusticité, plus résistants aux maladies.
En plantant des arbres fruitiers, vous consommerez de manière plus locale et durable des fruits sains et délicieux.

Les haies visés par la subvention sont, elles aussi, bénéfiques pour la biodiversité. Le nombre et la variété d’espèces demandées (min. 3 dont 2/3 mellifères) offrent au regard des paysages aussi variés que colorés notamment en automne lorsque la végétation se prépare aux rigueurs de l’hiver. Elles procurent nourriture et abri à de nombreuses espèces animales comme les insectes butineurs (abeilles, bourdons, papillons) et les oiseaux qui profitent du feuillage pour élever leur progéniture et consomment les baies.

Au-delà du coup de pouce à la biodiversité, vous participerez à l’intégration paysagère et à la revitalisation des zones urbanisées. Les haies forment aussi d’excellents brises-vues pour profiter de votre terrasse en toute tranquillité.

Vous souhaitez agrémenter votre jardin d’une belle haie ?
Vous voulez retrouver le goût des fruits de votre enfance ?

Alors avant tout projet, n’hésitez pas à prendre vos renseignements !
Pour cela, vous pouvez surfer sur le site internet :
http://biodiversite.wallonie.be/fr/subventions-a-la-plantation.html?IDC=6057/
ou encore téléphoner, selon la localisation du terrain concerné par les plantations, dans l’une des huit Directions extérieures du Département Nature & Forêts.

Aucune plantation réalisée avant l’acceptation de votre dossier ne sera subventionnée !

A quel montant pouvez-vous prétendre ?

Plantation
Haies :
1 rang = 3 €/m
2 rangs = 4 €/m
3 rangs et + = 5 €/m

Vergers : 12€/arbre

Alignements d’arbres : 4 €/arbre acheté en pépinières
2 €/bouture de saule

Taillis linéaires : 1 rang =1 €/m
2 rangs = 2 €/m
3 rangs et + = 3 €/m

Entretien
15 €/arbre têtard

Ces montants sont doublés (mais avec une limitation à 80% de la facture) si vous passez par une entreprise.