Catégorie des archives: Info de la Bourgmestre

La Commune de Rixensart risque de subir des nuisances aériennes provoquées par Brussels Airport

Catégorie : Info de la Bourgmestre

Le 30 mai 2018, le Tribunal de Première instance de Bruxelles demande au Gouvernement fédéral de revoir le dispositif de répartition des routes aériennes au-dessus du Noordrand. Cette décision aura pour conséquence de déplacer et donc d’accroître les nuisances aériennes dans le Brabant wallon.

Le jugement demande également l’organisation des états généraux devant aboutir à un avis sur les trajectoires et sur une « loi de la navigation aérienne ».

Soyez d’emblée rassurés : la quiétude des habitants de Rixensart est au cœur des préoccupations du Collège qui mènera toute action nécessaire pour protéger au maximum les citoyens de notre Commune contre toute nuisance de quelque nature qu’elle soit.

Sachant que la Commune de Rixensart n’a pas été partie à la cause en première instance, elle n’a donc aucun pouvoir pour interjeter appel. Cette faculté revient dans le cas présent à l’Etat belge.
Les autorités communales n’ont dès lors pas le pouvoir direct de dénoncer la décision prise par le Tribunal.

Par contre, nous vous assurons que les Bourgmestres des communes concernées se concertent sur le sujet et ont décidé de solliciter le Ministre Bellot pour qu’il interjette appel du jugement du 30 mai 2018 afin que la situation actuelle de répartition du trafic aérien soit maintenue !
Le Collège communal est convaincu qu’une solution globale et équitable doit être adoptée pour régler au mieux cette problématique tout en étant également conscient que l’aéroport national ne pourra pas être délocalisé.

L’aéroport a cette « faiblesse » d’être situé en zone urbaine et génère dès lors d’importantes nuisances.
Le Collège communal plaide pour que les conséquences négatives du trafic aérien soient réparties sur le territoire de manière équilibrée en tenant compte de la sécurité et des paramètres techniques tels que les statistiques relatives aux vents.

Les actions éventuelles découlant de l’intervention du Collège communal seront communiquées sur le site internet de la Commune, lequel reprend une information fiable, complète et vérifiée.


Ordonnance de police – Mesures de prévention pour lutter contre le risque d’incendie

Catégorie : Info de la Bourgmestre

Compte-tenu de la sécheresse et des conditions climatiques exceptionnelles que connaît la Belgique depuis plusieurs semaines et qu’aucune amélioration n’est prévue pour les jours qui viennent, la Bourgmestre, Patricia Lebon, a signé une ordonnance de police visant à prendre les mesures nécessaires en vue d’éviter tout risque d’incendie.

A partir du 2 août et jusqu’à nouvel ordre, il sera interdit :

  • d’allumer des feux en plein air sur l’ensemble du territoire de la Commune de Rixensart ;
  • de lancer dans l’atmosphère des objets en combustion, tels que des feux d’artifice, des lanternes aériennes…
  • d’allumer des barbecues « sauvages » et de jeter des objets en combustion (mégots de cigarette…) en bordure des bois, des champs, des végétations et des broussailles sèches. Les barbecues dans les jardins privés restent, quant à eux, autorisés.

Merci à toutes et tous pour votre bonne collaboration.


La gestion du bois communal de Rixensart confiée au Département de la Nature et des Forêts

Catégorie : Info de la Bourgmestre

A partir du 1er août 2018, en accord avec le Collège, le Département de la Nature et des Forêts (DNF) du cantonnement de Nivelles (SPW Environnement) sera chargé de la gestion du bois communal de Rixensart.

Son expertise dans le domaine assure la garantie d’une gestion pérenne de cet espace vert apprécié de tous.

Dans ce cadre-là, une expertise des arbres du bois et du parc communal sera réalisée dans le courant du mois d’août afin d’établir un état sécuritaire et sanitaire du peuplement précis.

Les instances communales et le PCDN seront associés à la réalisation du futur plan de gestion simplifié de ce parc.


Fortes chaleurs, quelques précautions à prendre

Catégorie : Info de la Bourgmestre

Depuis vendredi dernier, la phase d’avertissement du plan Forte chaleur et pics d’ozone est activée.

Concrètement, cela signifie que les températures dépasseront de plusieurs degrés le seuil des 25°C dans les cinq prochains jours.

Quelques précautions sont donc de mise :

– Pensez à vous hydrater en buvant de l’eau régulièrement
– Veillez à ce que votre entourage fasse de même avec une attention particulière pour les personnes plus vulnérables comme les enfants, les personnes malades et les personnes âgées (même si elles disent ne pas avoir soif).
– Evitez les efforts inutiles
– Restez dans des endroits frais
– Ne laissez jamais des personnes ou des animaux dans un véhicule en stationnement (même fenêtres ouvertes). En quelques minutes, la température peut monter à plus de 45 °C.


Les cérémonies patriotiques du 21 juillet ont mis notre Histoire à l’honneur

Catégorie : Info de la Bourgmestre

Comme chaque année, l’Administration communale a célébré comme il se doit notre Fête nationale. Une édition 2018 marquée par le centenaire de la Première Guerre mondiale.

Après un Te deum chanté, en présence des autorités civiles et militaires, en l’église Saint-François-Xavier à Bourgeois, les participants se sont ensuite rendus sur le site de la Maison Communale. Là, en hommage à ceux qui ont donné leur vie pour notre Patrie, des fleurs ont été déposées au pied du monument aux morts.

Madame Lebon, Bourgmestre, Monsieur Mattheeuws, Madame Bolsenbroek et Monsieur Mayer, qui représentaient les courants de pensée, se sont ensuite exprimés autour du thème commun : Démocratie participative ou citoyenneté responsable.

La matinée s’est poursuivie par la remise du titre de Doyen d’Honneur à Monsieur Bernard De Maertelaere, chef de corps de la police locale de Wavre. Bien que retenu ailleurs par d’autres obligations, Monsieur De Maertelaere a vu son parcours professionnel salué par cette prestigieuse récompense attribuée par l’Institut royal des élites du travail de Belgique.

Au terme de cette remise de prix, c’est le Cercle d’Histoire de Rixensart qui fut célébré. Fondé en 1986 et aujourd’hui dissout, le CHR a réalisé un travail d’archives remarquable. Au fil des années, ils ont collecté des documents, des illustrations, des témoignages… Bref, de véritables trésors que l’on peut désormais consulter dans un espace dédié à la Bibliothèque communale. Pour les remercier de cet apport inestimable, des plaques de rue « Place du Cercle d’Histoire de Rixensart » ont été remises aux deux membres fondateurs : Madame Colette Pinson et Monsieur Roger Ghyssens. Une troisième plaque sera installée dans la Bibliothèque communale.

Les célébrations se sont clôturées par un verre de l’amitié sur fond musical assuré par la Philharmonie Royale Concordia.


L’abattage des bois de l’avenue Albert Ier en images

Catégorie : Info de la Bourgmestre

C’est ce vendredi 13 juillet qu’a eu lieu l’abattage des arbres de l’Avenue Albert Ier.
En quelques heures, la société en charge de l’abattage est venue à bout des 19 bois morts.
Ce fut l’occasion de constater de visu la nécessité de passer à l’action rapidement afin de garantir la sécurité de tous les usagers.
En effet, les arbres concernés étaient pour la plupart creux en leur centre ou penchaient dangereusement et menaçaient de se briser à tout moment.
En plus de l’abattage, la société a également élagué les arbres à proximité des arbres abattus au niveau des câbles électriques afin de prévenir tout problème futur.
Et force est de constater que malgré la disparition de ces arbres, l’Avenue Albert Ier n’a rien perdu de son charme et de son caractère verdoyant.
Dans les semaines qui viennent, une deuxième expertise sera réalisée par le DNF (Département de la Nature et des Forêts) avec comme priorité la sécurité tout en conservant au maximum le bel alignement.


Arbres bordant l’avenue Albert Ier à Genval – épilogue

Catégorie : Info de la Bourgmestre

Afin de garantir la sécurité des usagers et conformément aux rapports du Département de la nature et des forêts et du Département des infrastructures subsidiées (direction des aménagements paysagers) du Service public de Wallonie, il a été décidé que les 19 bois morts ou dépérissant qui présentent un risque de chute seront abattus.

Cet abattage commencera dès le 13 juillet et se poursuivra dans les jours qui suivent.

Afin de permettre des conditions de travail optimales et de garantir la sécurité des usagers, des déviations seront installées.

Concernant les autres arbres bordant l’avenue, une expertise externe et indépendante sera commandée afin d’envisager la suite à réserver à cet alignement qui apporte tant de cachet à cette rue.


Arbres bordant l’avenue Albert Ier à Genval – suite

Catégorie : Info de la Bourgmestre

L’Administration communale vient de recevoir les deux rapports demandés au Département de la nature et des forêts et au Département des infrastructures subsidiées (direction des aménagements paysagers) du Service public de Wallonie.

Il en ressort que minimum 19 bois morts ou dépérissants présentent un risque et seront abattus. Cependant, il a été constaté la présence de nids occupés à proximité.
Dans le souci, d’une part, de ne pas perturber la nature conformément à la législation et de veiller à la sécurité des usagers d’autre part, l’abattage des bois est postposé jusqu’à la fin de la période de nidification de ces oiseaux.

Concernant les autres arbres bordant l’avenue, une expertise externe et indépendante sera commandée afin de voir la suite à réserver à cet alignement qui apporte tant de cachet à cette rue.


Arbres bordant l’avenue Albert Ier à Genval

Catégorie : Info de la Bourgmestre

Le département de la nature et des forêts et le département des infrastructures subsidiées (direction des aménagements paysagers) du service public de Wallonie réalisent actuellement une expertise suite à la demande de la Bourgmestre.

A cette heure, l’administration communale est en attente de leur rapport définitif.

Dans l’intervalle, une visite a été menée sur place en présence de représentants du PCDN (Plan communal de développement de la nature).

Même si la préoccupation principale est la sécurité des personnes, aucune action d’abattage ne sera entreprise sans l’avis final des experts sollicités.