Catégorie des archives: Informations

Arrêté de police pour l’abattage de 8 hêtres : la sécurité avant tout

Article paru le 08/04/2020

Catégorie : Informations

Le dimanche 9 février, lors du passage de la tempête Ciara, un hêtre est tombé dans l’avenue de Montalembert. Heureusement, la chute de cet arbre n’a causé que des dégâts matériels mineurs (haies et jardin endommagés). Toutefois, cela aurait pu être plus grave.

La semaine suivante, un état des lieux a été fait avec Monsieur Hissette, Chef de brigade au sein du Département de la Nature et des Forêts (DNF-SPW Environnement) afin d’avoir un avis éclairé sur l’état sanitaire des hêtres qui bordent l’avenue de Montalembert et l’avenue du Bois du Héron.

Il en ressort que 8 hêtres (6 dans l’avenue de Montalembert qui font partie d’un alignement classé « arbres remarquables » et 2 dans l’avenue du Bois du Héron) présentent des faiblesses, dues notamment à l’âge, à la sécheresse et aux racines abîmées et représentent une menace pour la sécurité en cas de chute.

Compte-tenu de ces informations et en dépit du caractère « remarquable » de ces arbres, le Département de la Nature et des Forêts  a demandé l’abattage en urgence de ces arbres.

Le mercredi 4 mars, une réunion avec le PCDN (Plan Communal de Développement de la Nature) de Rixensart suivie d’une rencontre citoyenne avec les riverains de l’avenue de Montalembert, de l’avenue du Bois du Héron et du Square Dessy étaient organisées afin d’exposer la situation, de répondre à toutes les questions et de collecter leur avis sur les essences à replanter.

Ce mardi 7 avril, un arrêté du Bourgmestre a été pris afin d’ordonner l’abattage des arbres concernés au plus tard pour le 29 avril 2020, conformément à la demande du DNF et ce, afin de garantir la sécurité de tous.

Chez vous aussi…

Si vous avez des arbres sur votre propriété, nous vous rappelons qu’il est indispensable de surveiller leur état sanitaire car les dégâts qu’ils pourraient causer en cas de chute relèvent de votre responsabilité. N’hésitez pas à faire appel aux professionnels pour vous conseiller et pour tout renseignement concernant un abattage, contactez le service Urbanisme.

Voici ci-dessous les liens vers deux brochures qui vous aiderons à préserver vos arbres :

http://www.arboresco.eu/Portals/0/PDF/brochure_arbre_complete_bd_2.pdf

http://environnement.wallonie.be/dnf/arbres_remarquables/Preserver_les_arbres_FR_br.pdf

 

 

 

 


Vous avez utilisé par mégarde un produit pesticide ou herbicide sur les abords de votre propriété?

Article paru le 08/04/2020

Catégorie : Environnement , Informations

N’oubliez pas qu’il n’est plus permis de les utiliser!
Vous trouverez ci-après un dépliant (voir le dépliant) reprenant les conseils pour entretenir votre trottoir sans pesticides ainsi qu’un rappel des différentes interdictions. L’utilisation d’eau de Javel, de sel ou encore de vinaigre pour désherber le trottoir est également interdite puisque nuisible pour les eaux de surface et souterraines.
En cas de questions, ou d’information, n’hésitez pas à contacter le service environnement ( agenda21@rixensart.be ) ou l’agent constatateur (agent.constatateur@rixensart.be).



Appel aux volontaires pour soutenir les banques alimentaires

Article paru le 06/04/2020

Catégorie : Informations

Les banques alimentaires, CPAS, et associations actives dans le secteur de l’aide alimentaire fournissent quotidiennement une aide substantielle aux plus démunis. Actuellement, ce secteur manque de personnes pour assurer ses missions, et a besoin de bénévoles. C’est pourquoi le SPP Intégration sociale (service public fédéral de programmation intégration sociale) fait appel à vous afin de préserver l’accès des personnes précarisées à l’aide alimentaire.

Les banques alimentaires connaissent une diminution de bénévoles nécessaires à leur fonctionnement. Ces bénévoles sont souvent des personnes âgées, considérées comme groupe à risque pour le COVID-19. C’est la raison pour laquelle le SPP Intégration sociale a construit une plateforme IT pour collecter les offres des citoyens qui souhaitent contribuer à la distribution d’aide alimentaire auprès des banques alimentaires proches de chez eux.

Les citoyens, qui souhaitent donner un peu de leur temps, peuvent se rendre sur la plateforme de la Bourse aux dons via https://admin.bourseauxdons.be/signup/volunteer.

Après inscription, ils seront rapidement mis en contact avec des organisations de leur région qui ont besoin d’aide.  Durant cette période de crise, l’entraide et la solidarité sont essentielles afin de venir en aide à ceux qui en ont besoin.

Toutes les précautions sont prises sur les lieux de collecte, distribution… afin de garantir une hygiène maximale. Chaque organisation met en place des mesures strictes pour protéger à la fois les bénévoles et les bénéficiaires (préparation des colis via des rendez-vous espacés, respect de la distanciation sociale, lavage régulier des mains…). Ces opérations se font dans le respect des mesures de confinement prises par le gouvernement, le but est d’assurer un minimum de continuité dans les opérations nécessaires afin de continuer à permettre aux personnes précarisées d’avoir accès à l’aide alimentaire.

Comment faire ?

  1. Inscrivez-vous via https://admin.bourseauxdons.be/signup/volunteer
  2. Indiquez vos coordonnées personnelles ainsi que la/les activité(s) pour laquelle/lesquelles vous êtes disponibles :
    • Collecter les surplus (supermarchés…) et les emmener à l’organisation que j’aide ;
    • Assurer la logistique des produits entre l’entrepôt de référence (Ex. : Banque alimentaire) et le lieu de stockage/ distribution de l’organisation ;
    • Réceptionner les produits et les trier ;
    • Préparer les produits pour les bénéficiaires ;
    • Distribuer les produits aux bénéficiaires ;
    • Aider avec la partie administrative.
  3. Soutenez les organisations proches de chez vous qui ont besoin de votre aide.

Merci pour votre aide et prenez soin de vous !


AMO « La Croisée » est toujours disponible !

Article paru le 06/04/2020

Catégorie : Informations

Message de l’AMO « La Croisée » :

Bonjour à toutes et à tous,

Comme vous le savez déjà tous, le confinement a commencé depuis quelques semaines.

Notre service "La Croisée" a dû également s'adapter à toutes ces mesures.
Toutes nos activités collectives ont été suspendues. En ce qui concerne les entretiens individuels et familiaux, ils sont reportés mais peuvent s'envisager par téléphone ou par courriel sauf dans le cas d'une urgence où la mise en place d'un rendez-vous et ses modalités peuvent être envisagées sur appréciation de l'équipe.

Plus d’info, n’hésitez pas à consulter notre vidéo explicative du confinement (ci-dessous)
https://vimeo.com/amolacroisee

Et voilà, comme expliqué dans la vidéo nous tenons une permanence téléphonique (02/652.10.70) tous les jours pour répondre à toutes vos interrogations, inquiétudes... N’hésitez donc pas à nous joindre, nous sommes disponibles.

D'ici là portez-vous tous bien.

L'équipe de l'AMO "La Croisée"


Annulation de la collecte de sang prévue à la Maison communale ce lundi 6 avril

Article paru le 06/04/2020

Catégorie : Informations

Annulation de la collecte de sang prévue à la Maison communale ce lundi 6 avril

La Croix-Rouge nous informe qu’elle ne pourra malheureusement pas assurer la collecte de sang prévue aujourd’hui à la Maison communale suite à un manque d’effectifs.
Si vous souhaitez faire un don de sang, rendez-vous sur la page www.donneurdesang.be pour trouver le lieu de collecte le plus proche de chez vous. Visitez la page Facebook « Sang pour Sang Donneur » ou contactez le numéro gratuit 0800 92 245.
Merci pour votre compréhension et n’hésitez pas à faire passer le message.



Communiqué d’inBW : COVID19 – Maintien de la fermeture temporaire des recyparcs

Article paru le 03/04/2020

Catégorie : Informations

Communiqué d’in BW :

Ce jeudi 2 avril à 13h30, une séance du Bureau exécutif d’in BW s’est tenue, en urgence et en vidéoconférence, suite à la demande du Gouvernement wallon (circulaire ministérielle) de rouvrir partiellement et progressivement les recyparcs à partir du 6 avril, et ce, « pour autant que toute une série de conditions d’organisation et de sécurité soient remplies, après concertation avec les instances syndicales, en vue de définir l’opérationnalité de cette réouverture. »

Ce jeudi 2 avril à 15h, suite à la séance du Bureau exécutif, une concertation syndicale a eu lieu, en urgence et en vidéoconférence, avec le même objet.

A l’issue de ces réunions, le Bureau exécutif d’in BW a pris les décisions suivantes :

  1. La fermeture des recyparcs est maintenue, l’échéance du 6 avril ne permettant pas d’assurer la sécurité de nos collaborateurs et des citoyens, ni de coordonner l’ensemble des acteurs (police, transporteurs,…).
  2. La réouverture des recyparcs sera envisagée de manière progressive après l’allègement des mesures fédérales de confinement décidées par le Conseil National de Sécurité. Une stratégie de reprise des activités est d’ores et déjà à l’étude. Pour augmenter les chances d’un redémarrage rapide, celle-ci inclura le stockage de masques de protection et l’intégration des collaborateurs d’in BW en contact avec la population dans la liste prioritaire des tests de dépistage du COVID19 (conformément à la demande de Madame la Ministre de l’environnement).
  3. in BW réaffirme que le maintien des collectes en porte-à-porte des ordures ménagères /déchets résiduels et organiques reste la priorité (nous allons cependant tenter de trouver une solution pour rétablir les collectes de papiers-cartons dans les meilleurs délais).
  4. in BW va proposer son soutien aux communes du Brabant wallon et de Braine-le-Comte pour lutter contre les comportements inciviques qui se multiplient.
  5. Un outil complémentaire de communication à destination des communes, des citoyens et du personnel sera mis en place pour améliorer la compréhension des consignes et faciliter la bonne acceptation par tous des dispositions actuelles.

Le Bureau exécutif d’in BW tient à rappeler qu’en cette période de crise sanitaire, le stockage à domicile des déchets (autres que les ordures ménagères, déchets résiduels et organiques) relève du civisme et que les incivilités seront sévèrement sanctionnées !

Nous tenons également à remercier l’ensemble de la population du Brabant wallon et de Braine-le-Comte pour sa compréhension et ses efforts en ces moments difficiles.

Christophe DISTER
Président d’in BW


Communiqué du Collège communal : le réseau 5G

Article paru le 03/04/2020

Catégorie : Informations , Infos du Collège

Les membres du Collège ont appris les projets de Proximus quant au déploiement de la 5G, comme tous les citoyens, par voie de presse.

Pour rappel, Proximus a annoncé ce 31 mars le lancement d’une 5G « light » dès le 1er avril dans 30 communes de Belgique. A l’heure actuelle, la commune de Rixensart n’est pas impactée par cette première phase.

La commune n’a d’ailleurs reçu aucune information à ce sujet et les opérateurs n’ont introduit aucune demande d’autorisation.

Le Collège suit attentivement l’évolution de ce dossier et ne manquera pas d’informer les Rixensartois de toute évolution.


Lutte contre le coronavirus – La police mobilisée pour faire respecter les mesures

Article paru le 03/04/2020

Catégorie : Informations , Police

Dans la lutte contre le coronavirus, le respect des mesures établies par le Gouvernement fédéral est primordial.

Depuis le début de la crise, la police est mobilisée pour veiller à ce que chacun respecte toutes les mesures.

Après avoir sensibilisé les différents publics au respect des règles, les infractions seront désormais sanctionnées par des amendes et/ou des peines de prison.

Pour rappel, les principales infractions concernant les commerces sont les suivantes :

  • Les interdictions et limitations d’ouverture et d’accès
    • le non-respect de la fermeture obligatoire des commerces non-essentiels,
    • le non-respect des modalités d’accès d’une grande surface par l’exploitant ou par le particulier,
    • le non-respect de l’interdiction de pratiquer des soldes et réductions,
    • le non-respect des heures d’ouverture pour les magasins d’alimentation (avant 7h ou après 22h)
    • le non-respect des heures de fermeture par les magasins de nuit (avant l’heure d’ouverture habituelle ou après 22 h),
    • le non-respect de  l’interdiction de  l’organisation des marchés,
    • le non-respect de la fermeture obligatoire d’établissements relevant des secteurs culturel, festif, sportif et horeca,
    • le non-respect des règles de stockage du mobilier de terrasse par le secteur horeca.

Concernant les citoyens, les infractions sont les suivantes :

  • Les interdictions concernant les activités et les rassemblements :
    • le non-respect de l’interdiction de rassemblement,
    • le non-respect de l’interdiction d’activités à caractère privé ou public, de nature culturelle, sociale, festive, folklorique, sportive et récréative ,
    • le non-respect de l’interdiction d’excursions scolaires et d’activités dans le cadre de mouvements de jeunesse,
    • le non-respect de l’interdiction de cérémonies religieuses.
  • Les interdictions concernant les déplacements :
    • le non-respect de l’interdiction de se trouver inutilement sur la voie publique ou dans les lieux publics,
    • le non-respect des règles de distanciation, en particulier le maintien d’une distance d’1,5 mètre entre chaque personne.

D’autres comportements sont sanctionnés par le Code pénal, tels que :

  • Crier publiquement qu’on est porteur du covid-19 (emprisonnement de 3 mois à 2 ans et d’une amende de 50 à 300 euros),
  • Eternuer, tousser ou cracher sur quelqu’un pour faire croire qu’on le contamine (emprisonnement de 3 mois à 2 ans et d’une amende de 50 euros à 300 euros)
  • Eternuer, tousser ou cracher volontairement sur des aliments : si l’auteur est atteint du covid-19 et le sait (emprisonnement de 6 mois à 5 ans et d’une amende de 200 euros à 2.000 euros), si l’auteur n’est pas atteint du covid-19 ou s’il l’ignore (emprisonnement d’1 mois à 1 an et d’une amende de 26 euros à 300 euros)
  • Eternuer, tousser ou cracher volontairement sur des personnes : si l’auteur est atteint du covid-19 et le sait (emprisonnement de 3 mois à 5 ans et d’une amende de 50 euros à 500 euros (si pas de circonstances aggravantes), si l’auteur n’est pas atteint du covid-19 ou s’il l’ignore (emprisonnement d’1 mois à 3 ans et d’une amende de 26 euros à 300 euros).

Plus que jamais, restez chez vous !

Prenez soin de vous et des autres !