Des rongeurs dans votre compost, que faire ?

Des rongeurs dans votre compost, que faire ?

Catégorie : Environnement , Informations

Vous pouvez, pris(e) de panique, vous mettre à courir dans tous les sens en criant au secours, mais après avoir retrouvé votre sang froid, nous vous suggérons de vous rappeler ces quelques conseils :

Tout d’abord, vous n’avez pas nécessairement affaire à une invasion et rappelez-vous qu’il n’y a que dans les films de science-fiction où vous verrez des meutes de rats attaquant les hommes. En réalité rats, souris, campagnols, mulots et musaraignes (et oui, cette petite tête que vous avez vu sortir de votre compost n’est pas obligatoirement celle d’un rat !) ne sont susceptibles de vous mordre que dans le cas où vous tenteriez de les déloger à mains nues. Dans tous les autres cas, en vous voyant, ils se mettront à fuir dans l’autre sens. Dites-vous aussi que vous n’avez pas obligatoirement affaire à une invasion, ces petits rongeurs vivent déjà très discrètement dans votre environnement mais vous ne les aviez pas remarqué avant qu’ils s’installent dans votre compost.

Un compost à l’air libre dans lequel vous déposez vos déchets de cuisine représente l’endroit rêvé pour ces quadrupèdes. C’est un peu comme si vous ouvriez un hôtel all-in où ils trouveront chaleur et nourriture sans trop d’efforts.

Premier conseil : évitez de mettre les restes de repas au compost et plus particulièrement la viande et le poisson, dont l’odeur fera office de carton d’invitation pour ces petits rongeurs dont l’odorat est très développé.

Deuxième conseil : installez votre compost loin de toute habitation, pour que ces petits visiteurs indésirables ne soient pas tentés de préférer l’habitation au jardin.

Troisième conseil : posez un grillage à maillage étroit autour de votre compost et surtout en dessous de celui-ci car ces petits rongeurs accèdent généralement à votre tas de déchets organiques par des galeries souterraines.

Quatrième conseil : lorsque vous vous débarrassez des épluchures de fruits et légumes, évitez de simplement les déposer sur le dessus de votre compost, préférez les enfouir, ce qui vous prémunira aussi des mouchettes.

Cinquième conseil : remuez régulièrement votre compost à l’aide d’une fourche, ce qui assurera d’une part une bonne oxygénation et donc une dégradation rapide des éléments organiques et d’autre part, la destruction des galeries et nids de rongeurs. En d’autres termes, un compost bien géré attire peu les rongeurs.

Sixième conseil : si vous avez un chat qui dispose d’une litière, préférez une litière biodégradable (type granules) que vous pourrez déposer sur votre compost. Les rongeurs, à l’odorat délicat, comprendront très vite que les lieux ne sont pas sécurisés pour eux. Si votre chat est un bon chasseur il peut aussi être un bon allié pour faire déménager les nuisibles. Mais tous les chats ne sont pas de bons chasseurs, inutile d’en adopter un pour accomplir cette tâche si vous n’avez jamais énoncé l’envie de partager votre vie avec un tel compagnon.

Il existe aussi des répulsifs naturels pour éloigner les rats et souris, à disposer à des endroits stratégiques (entrée des galeries, lieux de passage connus, nids) :

  • le poivre, le citron coupé moisi, l’ail,
  • l’eucalyptus, le laurier, la sauge, l’angélique, la jacinthe, la citronnelle, la menthe (en particulier la menthe poivrée), sous forme de plantes en pleine terre ou en pot, de plantes séchées, mais également en huiles essentielles dont vous aurez déposé quelques gouttes sur des morceaux de coton,
  • la naphtaline,
  • le purin de sureau,
  • vous pouvez également trouver dans le commerce : des répulsifs naturels à base d’huile d’os ou des substances organiques conçues pour simuler l’odeur d’un animal prédateur, ou encore, réaliser vous-même une concoction de divers ingrédients présentant une odeur forte et piquante qui incommode l’odorat délicat des rats et souris, comme par exemple cette recette trouvée sur internet : 1 cuillerée de piment de Cayenne + 1 cuillerée de Tabasco + ½ cuillerée de savon de vaisselle + 2 tasses d’eau à vaporiser dans les lieux fréquentés par les nuisibles.

Mais rappelez-vous que les rats sont de petites bêtes très intelligentes et que de fait, ces répulsifs ne fonctionneront qu’un temps car vos envahisseurs comprendront bien vite leur intérêt et finiront tôt ou tard par s’habituer à ces parfums qui les avaient fait fuir.

Si malgré toutes ces précautions, les rats, souris et autres rongeurs affectionnent particulièrement votre compost et deviennent trop envahissants, d’autres solutions plus radicales existent, comme les poisons et les pièges, mais celles-ci sont peu ou pas écologiques et peuvent même s’avérées dangereuses. Lorsque vous utilisez des produits toxiques destinés à tuer les rongeurs faites preuve de vigilance, car s’ils sont mortels pour les rats, ces produits le sont aussi pour les humains, les animaux de compagnie, les oiseaux et les autres visiteurs de votre jardin tels que les hérissons.

Pour finir nous vous rappelons que l’Administration communale peut vous fournir gratuitement des granules empoisonnés pour éradiquer la prolifération des rats d’égout et des rats noirs. Une campagne de dératisation sera également entreprise par la société animale Pest Control, sur demande de la Commune de Rixensart, du 14 octobre au 18 octobre 2019, pour assainir les biens communaux, mais également les biens privés et ce gratuitement sur simple demande des intéressés au 02/652 13 30.