Les gosiers sont à sec, un petit geste pour les oiseaux

Les gosiers sont à sec, un petit geste pour les oiseaux

Catégorie : Informations

Les fossés sont à sec, les mares disparaissent, les petits ruisseaux se font plus rares, et les oiseaux, hérissons et insectes souffrent de la chaleur et du manque d’eau.

Un geste qui sauve : de l’eau dans une soucoupe
Les propriétaires de jardin ou de balcon négligent souvent de mettre à disposition un point d’eau pour que les oiseaux puissent boire et nettoyer leurs plumes. Il suffit pourtant de disposer de petites coupelles d’eau (de pluie ou du robinet) dans son jardin, ce qui permettra aux oiseaux de s’abreuver ou de se laver. Les soucoupes bien à l’ombre et à l’abri des félins éviteront à nos amis ailés sauvés de la déshydratation…de se faire croquer par le chat !

Comment mettre de l’eau à disposition ?
Le plus simple est de placer un abreuvoir qui servira aussi de lieu de baignade. Il doit être solide, facile à nettoyer, avec des petits rebords et pas trop profond (moins de 10 cm). Une assiette profonde ou une soucoupe constituent des abreuvoirs efficaces. Vous pouvez aussi utiliser un couvercle retourné ou une ancienne poêle….
Si vous voulez qu’un grand nombre d’oiseaux se baignent (par exemple un groupe de moineaux ou d’étourneaux), choisissez un réceptacle plus grand ou placez-en plusieurs. Cela limitera les conflits et vous pourrez changer l’eau moins souvent.

Où installer un point d’eau ?
Placer l’abreuvoir au niveau du sol semblera plus naturel pour les oiseaux, mais il faut s’assurer qu’ils aient une bonne visibilité afin de repérer les dangers potentiels, comme les chats. Une alternative : placer la soucoupe sur un muret, un rebord, un tronc.
Il est également important que les oiseaux puissent se percher à proximité (à plus de deux mètres toutefois) en cas de danger et lisser leurs plumes après les avoir nettoyées.
En été, préférez un coin ombragé pour maintenir l’eau fraîche plus longtemps et éviter l’évaporation rapide. En hiver, choisissez un coin ensoleillé.

Et pour les abeilles ?
Placez l’abreuvoir près d’un massif fleuri. Il faudra y disposer des pierres ou des végétaux. Sur le bord d’une pierre, l’abeille ne craint pas la noyade. Lorsqu’elle aura étanché sa soif, elle repartira butiner les fleurs pour vous préparer un délicieux miel.

© Photo de Bruno Marchal Plumalia

Imprimer