Notre priorité : le bien-être de tous les habitants de Rixensart – Septembre 2019

Notre priorité : le bien-être de tous les habitants de Rixensart – Septembre 2019

Catégorie : Message du Bourgmestre

Chère Madame,
Cher Monsieur,

En tant qu’élus, notre mission est de vous garantir une qualité de vie au sein de notre commune. C’est notre priorité, une volonté qui se traduit par des actions dans tous les domaines et que nous avons transcrite dans notre Déclaration de Politique Communale.

Ensuite, le Plan Stratégique Transversal mettra en musique nos projets et déterminera, pour chacun d’entre eux, la personne ou le service chargé du suivi, les différents intervenants, les étapes pour sa réalisation et, bien entendu, le budget alloué.
Ce plan, dont la première phase sera présentée au Conseil communal de septembre, prévoit également la transition technologique des services communaux afin que ceux-ci soient en phase avec les réalités actuelles et prêts à relever les nouveaux défis.

Pour atteindre nos objectifs et répondre aux besoins de la population, nous devons nous donner les moyens d’y parvenir.

Quelques 3 millions d’euros investis chaque année

En effet, chaque année, ce sont entre 3 et 3,5 millions d’euros (hors subsides) qui sont investis afin de proposer à la population (environ 22.500 habitants) une large palette de services adressés à tous les âges : crèches, écoles, bibliothèques, académie, complexe sportif, mouvements de jeunesse, logements à loyer modéré, logements de transit et d’insertion, maison de repos et centre de jour via notre CPAS, école de devoirs, centre de vacances, cours de langue française, aires de jeux… via le service communal D’clic, accompagnement par des assistants sociaux… Sans oublier, l’entretien des voiries, la propreté publique, l’embellissement des espaces publics, la sécurité via les zones de police et de secours… Et bien d’autres encore.

Un budget à l’équilibre

Depuis 2015, toutes les communes wallonnes se doivent de présenter un budget à l’équilibre, c’est-à-dire dans lequel les dépenses ne peuvent pas dépasser les recettes. Une gestion en bon père de famille, en somme. Depuis quelques années, l’exercice se révèle de plus en plus périlleux car les recettes et les dépenses n’évoluent pas dans les mêmes proportions.

Des charges de plus en plus lourdes pour les communes wallonnes

Nous payons toutes et tous nos taxes (impôt sur les personnes physiques, précompte immobilier…). Une partie de ces taxes, les « additionnels », constituent une part importante des recettes de la commune à laquelle viennent s’ajouter les taxes prélevées directement par l’Administration communale ainsi que les différents subsides obtenus.
Du côté des dépenses, les communes wallonnes sont soumises, ces dernières années, à des charges de plus en plus lourdes.
Ainsi, la commune octroie une dotation au CPAS, à la zone de police La Mazerine et la zone de secours du Brabant wallon.
Le montant de ces dotations impacte de plus en plus les finances communales. A cela s’ajoutent, toutes les décisions prises par les autres niveaux de pouvoir qui ont, de manière indirecte, une incidence sur le montant des recettes.
Par exemple, le tax shift représente actuellement un manque à gagner de 200.000 €/an. Sans oublier, l’indispensable refinancement des pensions du personnel communal.

Je ne vais pas entrer plus en détail sur le sujet. Toutefois, sachez que si les finances communales vous intéressent, vous pouvez retrouver sur le site internet de la Commune le compte 2018 et le budget initial 2019*.

Améliorer notre fonctionnement pour optimiser les coûts

Nous continuons à améliorer, chaque jour un peu plus, notre fonctionnement – réorganisation des services, utilisation optimale des ressources humaines… – afin de maîtriser les coûts. Ainsi, un des grands défis qui nous attend est l’acquisition et la maîtrise des nouvelles technologies. Une étape obligatoire pour simplifier le travail de chacun et permettre de concentrer nos efforts sur d’autres tâches.

Se donner les moyens de ses ambitions

Pour relever ces différents défis, il est indispensable de nous en donner les moyens.
A l’heure d’élaborer les perspectives budgétaires pour cette législature, nous évaluons les ressources nécessaires pour accomplir toutes les missions de l’Administration.
Chaque service offert aux habitants à un coût dont nous devons assumer le financement.

Plus que jamais, nous voulons rester une commune tournée vers ses habitants. Bref, une commune où il fait bon vivre !

Je vous donne d’ores et déjà rendez-vous, le dimanche 15 septembre, lors de Rixensart en Fête qui rassemblera, comme chaque année, les artistes, artisans et associations de notre belle commune. Nous aurons l’occasion de partager ensemble de bons moments de convivialité à l’occasion de ce rendez-vous incontournable.

Je vous souhaite une bonne reprise car comme le disait
Shakespeare « Si l’on passait l’année entière en vacances, s’amuser serait aussi épuisant que travailler ».

Bonne rentrée !

Votre Bourgmestre
Patricia LEBON