Rixensart, Commune hospitalière

Rixensart, Commune hospitalière

Catégorie : Informations

print

La campagne « Commune hospitalière » du CNCD 11-11-11 nous rappelle à bon escient l’importance de se mobiliser pour l’accueil des migrants. Rixensart n’a pas attendu pour s’engager dans une telle dynamique d’ouverture. C’est donc dans la continuité de son action qu’elle déposera prochainement une motion « Commune hospitalière » par laquelle elle s’engage à poursuivre sa politique d’accueil.

« Une commune hospitalière est une commune qui s’engage a minima à deux niveaux, c’est-à-dire sensibiliser la population aux questions migratoires et améliorer concrètement l’accueil des migrants dans le respect des droits« , (dixit CNCD 11-11-11)

Au niveau de la sensibilisation, rappelons entre autre l’exposition «Sans papiers photographiques» inscrite dans cycle «Itinérance» organisé par le Réseau des bibliothèques ou encore, dernièrement, la conférence sur les MENAs (Mineurs Etrangers Non Accompagnés).

Au niveau de l’accueil, notre Centre de réfugiés (170 bénéficiaires) peut être cité en exemple avec ses 50 membres du personnel et les nombreux bénévoles qui garantissent aux candidats réfugiés un cadre de vie auquel chaque être humain est en droit de prétendre. De nombreuses activités et formations sont organisées par différents partenaires locaux pour donner un sens à cette vie d’exil et favoriser l’intégration des résidents dans la vie de Rixensart.

A côté de cela, l’accueil se fait également dans les écoles avec une classe spécifique pour les primo arrivants ou encore un important programme de formation FLE alpha (Français Langue Etrangère) dont bénéficient de nombreux candidats réfugiés ; ceci n’étant que des exemples parmi d’autres.

Un groupe de travail constitué des représentants de chaque groupe politique élaborera le texte d’une motion consensuelle et analysera comment améliorer encore l’accueil des migrants sur le territoire de la commune.