Un ajustement de la fiscalité nécessaire

Un ajustement de la fiscalité nécessaire

Comme la majorité des communes du pays, Rixensart ne dispose plus des moyens financiers suffisants pour faire face à ses obligations et aux services à rendre à ses habitants.

Après une analyse de la situation, la majorité rixensartoise (NAP-MR et SolidaRix) va procéder à un ajustement fiscal qui a été présenté au Conseil communal de décembre.

Concrètement, pour l’exercice 2020, il s’agit de :

  • L’augmentation des centimes additionnels communaux au précompte immobilier qui passent de 1900 à 2250.
  • La suppression de la taxe d’urbanisation qui s’élève actuellement à 31 €/logement.

L’impôt des personnes physiques (IPP) reste inchangé à 6.6 faisant de Rixensart une commune wallonne où le taux est un des plus bas.

Pour les propriétaires de biens immeubles à Rixensart, l’augmentation sera proportionnelle au revenu cadastral. Par exemple, pour un revenu cadastral moyen de 3650 € (montant indexé), cela représente une augmentation de 159 € auxquels il faut soustraire les 31 € de la taxe d’urbanisation (supprimée à partir de l’exercice 2020*) soit une augmentation réelle de 128 €/an.

Depuis bientôt 17 ans, les deux principaux impôts (IPP et précompte immobilier) n’ont pas augmenté. C’était une réelle volonté du Collège communal de ne pas toucher au portefeuille des habitants. Toutefois, pour mener à bien les projets utiles au développement de Rixensart, tout en continuant à assurer les missions de service public, il est nécessaire de prendre ses responsabilités et de procéder à cet ajustement.

La commune de Rixensart fait face à divers phénomènes de société tels que le vieillissement de la population ou encore la forte augmentation des demandes d’aides sociales.

Parallèlement, Rixensart, comme les autres communes, doit assumer les charges qui découlent des décisions prises par les autres niveaux de pouvoir et de l’augmentation des dépenses en matière de sécurité (tax shift, financement des zones de secours, des zones de police…).

De plus, la Commune, en tant qu’employeur, a des frais de personnel croissants (indexation des salaires, formations, renforcement des services, financement des pensions, prévention et protection au travail…).

En outre, la majorité s’est engagée vis-à-vis de tous les Rixensartois à mener à bien de nombreux projets utiles pour le développement de la commune :

  • un meilleur service au citoyen notamment via l’adaptation aux nouvelles technologies et la digitalisation des services ;
  • une politique d’investissements afin de diminuer de manière significative notre empreinte écologique comme le prévoit la Convention des Maires (un des objectifs de Climarix) ;
  • le maintien de la qualité d’accueil au sein des structures d’accueil de la petite enfance ;
  • le renforcement de l’offre de services pour les seniors ;
  • le développement et l’entretien des infrastructures sportives (piscine, terrains de football et de hockey…) ;
  • l’amélioration de la mobilité ;

De nouveaux défis que nous relèverons ensemble pour vous et avec vous !

Le Collège communal

* Dans le courant du mois de janvier, vous recevrez votre dernière invitation à payer la taxe d’urbanisation. Cette dernière concerne l’exercice d’imposition 2019 et sera due à l’échéance fixée dans le courrier.

Imprimer