Animaux

Animaux maltraitésAnimaux perdus ou trouvésChatsChiensConsultation vétérinaire gratuiteNAC (nouveaux animaux de compagnie)Oiseaux

Animaux maltraités

Qu’est-ce que la maltraitance animale ?

La loi relative à la protection et au bien-être des animaux indique que « toute personne qui détient un animal doit prendre les mesures nécessaires afin de procurer à l’animal une alimentation, des soins et un logement qui conviennent à sa nature (…) ».
La loi précise aussi que le logement doit bénéficier de l’éclairage, de la température, de la ventilation …. conformes aux besoins de l’espèce.


Exemple : un chien (ou un cheval) exposé à des conditions de température extrême (gel en hiver ou soleil en été) et qui ne dispose pas d’un abri est victime de maltraitance animale.
Maltraiter un animal, ce n’est pas seulement lui porter des coups mais c’est aussi faire preuve à son égard de graves négligences.


Si vous êtes témoin de telles situations, vous pouvez réagir de différentes manières :

  • en parler au propriétaire, en l’invitant à corriger la situation et en lui rappelant au besoin que ces faits sont punissables par la loi
  • vous pouvez également contacter l’agent constatateur environnement ou la police locale, qui pourra rédiger un procès-verbal et procéder à une saisie administrative de l’animal et veiller à son hébergement dans un lieu d’accueil approprié

Animaux perdus ou trouvés


J’ai perdu un animal

Prenez contact :
  • avec le service de police afin de vérifier s’il n’a pas reçu un avis à ce sujet: 02/651.11.11
  • avec les associations ou refuges qui recueillent les animaux perdus comme l'asbl "Sans collier" de Perwez: 081/ 35 40 90 --
  • DogID, pour un chien pourvu d’une puce électronique ou d’un tatouage: 02/ 333 92 22 –
  • pour un chat pourvu d’un tatouage: au 02/524.29.15

Utilisez les réseaux sociaux :
  • traditionnels : interpellez passants, voisins et commerçants, déposez un toutes-boîtes dans votre voisinage et placez une affichette avec photo à quelques endroits stratégiques
  • internet : facebook, twitter,...
  • Consultez et/ou complétez : le site www.animaux-perdus.net

J’ai trouvé un animal

Remarque : la loi relative à la protection et au bien-être des animaux prévoit (article 9) que toute personne qui recueille un animal errant, perdu ou abandonné est tenue de le confier, dans les 4 jours, à l’administration communale de l’endroit où elle a trouvé l’animal ou de laquelle elle dépend.

Cela signifie qu’au-delà de 4 jours, cette personne pourrait être accusée de vol ou de recel si elle le conserve chez elle, croyant peut-être bien faire.

Si vous trouvez un animal sur le territoire de la commune de Rixensart, nous vous invitons donc, suivant la situation et vos possibilités :
  • contacter vous-même le propriétaire si l’animal porte un collier avec un médaillon d’identification
  • demander à un vétérinaire de lire la puce électronique
  • contacter l’agent constatateur environnement pendant les heures de bureau (0474/ 05 36 67) ou le service de police (02/651.11.11)

Chats

Plan Chats : lutter contre la surpopulation féline

Chaque année, des milliers de chats sont euthanasiés dans les refuges, faute d’avoir été adoptés. Pour diminuer le nombre de chats abandonnés, la Belgique a adopté en 2012 un Plan pluriannuel mis en œuvre par les Régions. Si les refuges ont été les premiers concernés par ce dispositif, les éleveurs et les particuliers doivent désormais prendre des mesures pour stériliser, identifier et enregistrer leurs chats.

Une fertilité galopante

À partir d’un seul couple, la reproduction peut atteindre plus de 20.000 chatons en 4 ans ! Or, le nombre de chats abandonnés augmente proportionnellement avec le nombre de naissances et les refuges ne peuvent plus faire face à cet afflux de chats. Seul un programme de stérilisation obligatoire peut permettre de limiter le nombre de naissances non souhaitées et donc d’abandons.

La solution : la stérilisation

Un chat devient fertile vers l’âge de 6 mois. Il est donc important de procéder à la stérilisation avant cela. Vous évitez ainsi des portées non souhaitées, avec des chatons dont on ne sait que faire, qui sont souvent euthanasiés par manque de place dans les refuges, ou qui sont négligés, voire tout simplement abandonnés. Ils ont à leur tour des petits, qui sont condamnés à une vie de chats errants. Il s’agit donc d’un acte responsable. La stérilisation présente en outre des avantages directs pour vous et votre chat: les petites chattes stérilisées ont beaucoup moins de risques de développer des tumeurs mammaires et utérines, surtout lorsque la stérilisation intervient avant leur première portée. Les matous castrés sont souvent plus calmes et moins agressifs, et ils recherchent moins le danger. Votre chat aura donc une vie plus longue et plus heureuse. Et vous aurez moins de problèmes de marquage par l’urine.

L’identification et l’enregistrement

Au moyen d’une puce électronique de la taille d’un grain de riz placée sous la peau, les animaux de compagnie peuvent être identifiés et dès lors être enregistrés dans une base de données centrale où figurent les coordonnées de leurs propriétaires et la mention de leur stérilisation éventuelle. Si votre chat se perd, il vous sera ainsi plus facilement restitué.

Obligations légales

Identification et enregistrement

Tout propriétaire de chats nés à partir du 1er novembre 2017 doit le faire identifier et enregistrer, avant l’âge de 12 semaines et, en tout cas, avant qu’il soit commercialisé (donné ou vendu).

Stérilisation des chats domestiques

Depuis le 1er septembre 2012, la stérilisation était déjà obligatoire pour les chats en refuges, avant leur adoption, à quelques exceptions près. À partir du 1er septembre 2014, la stérilisation est devenue obligatoire pour tous les chats vendus ou cédés. À partir du 1er janvier 2018, tout propriétaire de chats nés à partir du 1er novembre 2017 doit le faire stériliser avant qu’il n’atteigne l’âge de 6 mois. Une période transitoire a été mise en œuvre pour tous les chats déjà nés au 31 octobre 2017. Pour ceux-ci, le chat doit être stérilisé au plus tard avant le 1er janvier 2019.

Stérilisation des chats errants

La Commune de Rixensart alloue annuellement un budget de 3400 € afin d’assurer les stérilisations des chats errants. Elle travaille en partenariat avec une personne bénévole qui assure la capture des chats et leur transfert vers un cabinet vétérinaire.

Vous avez trouvé un chat ?

Si vous recueillez un chat perdu ou abandonné, vous êtes tenu par la loi de le confier, sans délai, à la Police ou à l’administration communale. Elles-mêmes doivent le confier, à leur tour, à une personne qui lui assure des soins ou à un refuge pour animaux. La puce électronique permettra de retrouver rapidement son propriétaire. Nous travaillons avec le refuge « Sans Collier » situé à Perwez. Si vous repérez un chat errant, nous vous encourageons à contacter l’agent constatateur qui initiera la procédure de capture en vue d’une stérilisation. Poser cet acte citoyen, c’est veiller au bien-être animal.

Des coordonnées précieuses :

Agent constatateur : - 0474/05.36.67
Police de la Mazerine : 02/651.11.11

Chiens

Les conseils de Médor à son maître ...

Identification

Tout chien se trouvant sur la voie publique et dans tous lieux accessibles au public doit pouvoir être identifié par puce électronique ou tatouage et collier adresse.

Déplacement sur la voie publique

Sur la voie publique et dans tous lieux accessibles au public, les chiens doivent obligatoirement être tenus en laisse (certaines races doivent en outre porter une muselière).
Le gardien doit pouvoir, en toutes circonstances, maîtriser son animal (il est interdit de laisser un chien agressif sous la seule surveillance d’un mineur d’âge).

Médor et les passants

Il est interdit d’exciter ou de ne pas retenir le chien dont on est gardien lorsqu’il attaque ou poursuit les passants, quand même il n’en serait résulté aucun mal ou dommage.

Chien errant

Il est interdit de laisser divaguer un chien.

Les déjections de Médor…

Toute personne accompagnée d’un animal sur la voie publique doit être en possession d’au moins un sac spécifiquement prévu pour ramasser ses déjections.
Il est interdit de laisser l’animal dont on a la garde souiller la voie publique. Son gardien est tenu d’assurer l’évacuation de ses déjections sans délai. La Commune peut procéder d’office à la remise des lieux en état de propreté, aux frais du contrevenant et à ses risques et périls.

Consultation vétérinaire gratuite

Pour tous renseignements :
TEL: 064/55.58.98
www.les-amis-des-animaux.be

Les personnes disposant de faibles revenus peuvent se rendre gratuitement en consultation chez le vétérinaire avec leurs animaux de compagnie sous certaines conditions.

L’asbl « Les amis des animaux », avec l’accord du Conseil de l’Ordre des vétérinaires organise une consultation à caractère social à Rixensart tous les 2èmes mardis du mois de 13 à 16 heures, uniquement sur rendez-vous.


Conditions financières :

Les revenus annuels ne peuvent dépasser 12.000 euros (personne isolée sans enfant) ou 15.000 euros (personnes s’il s’agit de personnes en ménage ou isolées avec enfants ;
Le bénéficiaire doit payer une cotisation annuelle de 15,00 euros à l’asbl.


Pratiquement :

L’inscription se fait à l’aide d’un formulaire auquel sera jointe une copie du dernier avertissement extrait de rôle comme preuve de revenu. Pour les personnes en règlement de dettes, une attestation du CPAS ou de l’administrateur sera fournie.

  • Ce formulaire s’obtient en appelant le 064/55.58.98 de 12h30 à 14h30 et de 16 à 18h00 du lundi au samedi.
  • Régler le montant de la cotisation annuelle de 15 euros au compte BE92 0001 5736 5423 de : Amis des Animaux asbl
  • Une fois le dossier constitué, prendre rendez-vous au 064/55.58.98 pour recevoir un bon de consultation.
  • Seuls deux animaux entrent en ligne de compte pour la gratuité.
  • Les chiens et chats non identifiés par une puce d’identification électronique, en sont pourvus lors de la 1ère consultation pour la somme de 25 euros.

NAC (nouveaux animaux de compagnie)

Cette matière est réglée en Wallonie depuis le 28 septembre 2013 par l’Arrêté du Gouvernement wallon du 11 juillet 2013 (Moniteur belge du 18/9/2013).La réglementation vise la détention à titre privé d’un animal ou d’un groupe d’animaux exotiques non domestiques, certains relevant de la Convention de Washington (CITES) sur les espèces menacées.

Suivant le cas, leur détention :

  • ne nécessite aucune formalité, exemple : le furet, le mouflon, l’écureuil de Corée, le hamster nain, le guanaco, la gerbille…
  • requiert une simple déclaration environnementale (classe 3), exemple : l’élaphe…
  • exige un permis d’environnement de classe 2, exemple : les mygales, les scorpions, de nombreuses espèces de serpents telles que les cobras, les crotales, plusieurs espèces de tortues, les primates…

Les formulaires et la marche à suivre pour la déclaration et la demande de permis figurent sur le portail de la Wallonie ou peuvent être obtenus au service Environnement de la commune (02/654.16.50).
La matière du bien-être animal relève du SPF Santé publique et il convient de tenir compte des remarques reprise à la rubrique « animaux maltraités ».

Enfin, l’article V.11 du règlement général de police de Rixensart stipule que les propriétaires d’animaux dangereux sont tenus de les conserver dans des lieux appropriés et sécurisés de manière telle qu’ils ne puissent en aucun cas s’échapper.

Acheter ou accepter un animal de compagnie ne doit jamais être un acte banal.

A fortiori, les détenteurs d’animaux exotiques doivent être conscients que ces animaux nécessitent des conditions de vie particulière dont ils devront tenir compte. Il importe par exemple de s’assurer que l’on puisse faire appel à un vétérinaire qui dispose de l’expertise spécifique.

Oiseaux

logo-asbl-birds-bay

Birds Bay asbl
ADRESSE: Domaine provincial du Bois des Rêves - Allée du Bois des Rêves, 1 - 1340 Ottignies Louvain-la-Neuve
TEL: 010/41.60.72
FAX: 010/41.14.00
GSM: 0495/311.421 - 0498/501.421
SITE WEB: www.birdsbay.be

Que faire si vous trouvez un oiseau blessé ou malade ?

Vous trouverez sur le site de l’asbl Birds Bay divers précieux conseils, notamment pour les premiers soins et le nourrissage, afin de réagir de la façon la plus efficace pour venir en aide à un oiseau blessé ou malade et au besoin le conduire au centre de revalidation. Pour le transport, il est conseillé d’utiliser une boîte en carton (à chaussures par ex.) percée de trous pour assurer sa respiration.

Birds Bay est un centre agréé de revalidation de la faune sauvage (à l’exception des animaux domestiques et exotiques) situés dans le domaine provincial du Bois des Rêves à Ottignies. En dehors des oiseaux, le centre recueille et soigne aussi des rapaces, des hérissons, des écureuils et des tortues.

Conseil : ne pas jeter des chewing-gums ou des objets en plastique sur la voie publique et dans les parcs et jardins car leur ingestion est mortelle pour les oiseaux !

Les oiseaux dans nos jardins

Birds Bay fournit aussi sur son site de nombreux conseils pour aider toute l’année les oiseaux de nos jardins, tels que le nourrissage, le placement de mangeoires et de nichoirs.

De nombreuses espèces d’oiseaux sont en effet en voie de raréfaction et c’est une façon sympathique et peu coûteuse de contribuer au maintien de la biodiversité à Rixensart.