Archives du mois: novembre 2020

Forum Ec(h)o Résilience BW : une semaine pour rebooster votre activité !

Article paru le 16/11/2020

Catégorie : Informations

Le Brabant wallon et UCM organisent un forum en ligne dédié à l’entrepreneuriat. Il aura lieu du lundi 16 au vendredi 20 novembre.

Depuis 8 ans, le Brabant wallon organise en collaboration avec UCM BW le Salon Jobs, un salon consacré à l’emploi et à la création d’activités. Cette année, crise de Covid-19 oblige, l’événement a été repensé. C’est donc un forum en ligne dédicacé à l’entrepreneuriat qui prendra place du lundi 16 au vendredi 20 novembre: le Forum Ec(h)o Résilience BW.

La crise que nous vivons actuellement amène les (futurs) entrepreneurs et les entreprises du BW à s’interroger sur les aspects fondamentaux de leur activité et aussi de leur modèle économique. Plutôt que de se laisser submerger par la crise, ils doivent y découvrir de nouvelles opportunités, être agiles, tester de nouvelles pistes… Pour les y aider, les structures d’accompagnement à la création et au développement d’activités du BW unissent leurs compétences et mettent leurs experts gratuitement à leur disposition tout au long de la semaine.

Ainsi, les experts répondront à toutes leurs questions dans des domaines aussi variés que la création et la mise en œuvre du projet/transmission d’entreprise ; comment faire grandir son activité/entreprise en s’ouvrant à l’exportation ; quelles sont toutes les pistes de financement ; comment faire évoluer son business model ; comment mieux gérer ses ressources humaines et engager du personnel qualifié. Ce sont quelques-unes des pistes empruntées, notamment, lors des tables rondes qui se dérouleront chaque jour à 11h.

En voici les thématiques:

  •     Lundi 16/11: La Digitalisation, incontournable facteur du business actuel
  •     Mardi 17/11: De la suite dans les idées ou comment aborder la  dynamique méthodologique de l’intelligence artificielle et de l’économie de la collaboration
  •     Mercredi 18/11: Les Nouveaux business modèles : circuits courts, économie circulaire
  •     Jeudi 19/11: Le parcours du créateur d’entreprise
  •     Vendredi 20/11: Les solutions de financement du Groupe SOWALFIN

Informations : www.forum-echo-resilience-bw.be

Inscriptions : www.forum-echo-resilience-bw.be/inscriptions


Réservez votre petit déjeuner Oxfam !

Article paru le 12/11/2020

Catégorie : Informations

Les traditionnels petits déjeuners d’Oxfam ne peuvent avoir lieu à cause du Covid-19.

Qu’à cela ne tienne, vous pouvez profiter d’un bon petit déjeuner fairtrade et soutenir les action d’Oxfam en réservant dès aujourd’hui votre petit déjeuner à emporter.

Cette action est organisée par l’équipe du Magasin du Monde Oxfam- Rixensart.

Au menu :
De l’équitable, du local, du bio… des aliments savoureux d’ici et d’ailleurs.
Exemple pour 4 personnes : un mix de petites bouteilles de jus de fruit (20 cl), un paquet de café BIO (250 g), 20 infusettes de thé BIO, un pot de confiture BIO (220 g), un pot de pâte à tartiner BIO sans huile de palme (400 g) 2 tablettes de chocolat, des biscuits et des pommes, le tout dans un sac d’artisanat équitable en coton BIO.

Cette année plus que jamais, il s’agit d’une action solidaire. C’est une opération de soutien aux partenaires producteurs d’Oxfam-Magasins du monde. Ces partenaires producteurs d’artisanat et d’aliments équitables sont dans une situation critique suite à la crise du Covid-19 : sans capacité de production ou sans commandes de leurs clients, ils/elles n’ont tout simplement plus de revenus. Dans des pays où il n’existe pas de filet de sécurité en cas de coup dur, du jour au lendemain une famille peut se retrouver sans ressources.
Si cette formule ne vous convient pas, vous pouvez aider en faisant un don : www.omdm.be/donner
Pour les contribuables à l’impôt en Belgique, les dons versés à Oxfam-Magasins du monde sont déductibles fiscalement quand ils atteignent ou dépassent 40€ en un an. De plus, la réduction d’impôt pour les dons effectués en 2020* à des institutions agréées passe de 45 à 60%. Un don de 50 euros, ne vous coûtera que 20 euros après impôts.
N’hésitez pas à parler de cette action petit déjeuner autour de vous!

En pratique :

  • À emporter le samedi 21 novembre entre 9h à 18h
  • Réservations indispensables avant le 18 novembre au Magasin OXFAM !
    Adresse : Rue Alphonse Collin, 1 à 1330 Rixensart
    Heures d’ouverture : mardi à vendredi de 10 à 12h et de 14 à 18h ; samedi de 9 à 13h et de 14 à 18h
    Renseignements : 02/ 633 58 66

Prix de solidarité:

  • Pour 2 personnes : 25 €, soit 12,50 € par personne.
  • Pour 4 personnes : 45 €, soit à 11,25 € par personne.
  • Pour 6 personnes : 55 €, soit 9,17 € par personne.


Urbanisme – Avis d’enquête publique

Article paru le 12/11/2020

Catégorie : Informations



Le coût-vérité : le juste prix de la collecte et du traitement des déchets… parce que notre planète le vaut bien !

Article paru le 06/11/2020

Catégorie : Informations

Ce jeudi 5 novembre, le Conseil communal a approuvé le règlement-taxe sur la collecte et le traitement des déchets pour 2021.

Chaque année, les communes adaptent ce règlement-taxe annuel afin qu’il corresponde à la réalité. En effet, les communes ont l’obligation d’appliquer le coût-vérité pour cette taxe qui couvre les frais liés à la collecte et au traitement des déchets produits par les ménages.

Autrement dit, elles sont dans l’obligation de répercuter, au travers de la « taxe déchets », le coût de gestion des déchets sur le citoyen et ne peuvent ni faire de bénéfices ni financer le système sur fond propre. Il faut donc viser juste pour respecter ces balises sous peine d’être sanctionné par la Région wallonne.

Bien plus que la collecte hebdomadaire…

La taxe-déchet ne couvre pas uniquement la collecte des déchets en porte-à-porte qui n’est qu’une partie visible de l’iceberg… Elle couvre en réalité l’ensemble des infrastructures et des services mis à la disposition des citoyens pour la récolte et le traitement des déchets (charroi, personnel, transport et sites d’exploitation).

Cela inclut :

  • Les collectes en porte-à-porte des déchets ménagers, des PMC, des papiers-cartons, des encombrants et des sapins de Noël ;
  • L’accès aux recyparc et aux bulles à verre ;
  • Les collectes décentralisées pour les déchets verts et les petits déchets chimiques ;
  • La mise à disposition et la maintenance de conteneurs (ou d’un badge donnant accès à des conteneurs enterrés) et l’accès personnalisé à la plateforme digitale d’in BW ;
  • La collecte d’encombrants à domicile via les services de La Ressourcerie ou via l’in BW (moyennant un supplément) ;
  • Le traitement de tous ces déchets (incinération, biométhanisation, filières spécifiques…) ;
  • La communication et la sensibilisation (calendrier de collecte, sensibilisation au tri des déchets…).

 

Répartition des coûts

La préservation de notre environnement a un coût

Bien que dans l’esprit collectif, un effort dans le tri des déchets entraîne de facto une diminution du coût, ce n’est pourtant pas le cas. Que du contraire…

En effet, chaque tri effectué est bénéfique et nécessaire pour notre environnement. Néanmoins, cela représente un coût supplémentaire. Pour chaque déchet qui peut être valorisé, il faut une collecte différenciée et une filière adaptée. Cela nécessite des adaptations des infrastructures existantes (comme ce sera le cas l’été prochain avec l’arrivée du nouveau sac bleu « élargi ») ou la création de nouveaux centres de traitement. Il s’agit donc d’un effort collectif et solidaire pour préserver notre planète.

 

Des conteneurs à puce pour réduire notre production de déchets

Depuis presque un an, Rixensart a opté pour la collecte des déchets en conteneurs à puce. Grâce à ce système, chacun connait exactement le poids des déchets qu’il produit. L’objectif est bien entendu de réduire le poids de ses poubelles. Cela passe par un tri rigoureux et aussi par de nouvelles habitudes de consommation qui engendrent moins de déchets.

En Brabant wallon, la commune de Chastre a été une des pionnières en utilisant les conteneurs à puce. Aujourd’hui, après 5 ans d’utilisation, elle peut se targuer d’être la meilleure élève de la classe avec une moyenne de 74 kilos de déchets/an/habitant (contre 137 kg pour les Rixensartois en 2019). Après 7 mois d’utilisation, on projette une diminution de près de 25% des déchets générés par les Rixensartois en 2020. On remarque également que le réflexe du tri est adopté avec 40% de déchets organiques collectés.

Le système est donc éprouvé et il appartient à chacun de faire les efforts nécessaires pour faire fondre ses poubelles.

 

Une taxe-déchet en deux parties

La taxe déchet est composée de :

  • Une partie forfaitaire fixe qui couvre les charges liées à la mise à disposition d’un service commun pour tout le monde
  • Une partie proportionnelle variable calculée en fonction du nombre de levées et de kilos « hors forfait » dépendant du comportement individuel.

C’est donc comme votre facture de téléphone, vous payez votre forfait et quand vous le dépassez, vous payez un supplément.

A Rixensart, la gestion des déchets ménagers en 2021 représente en moyenne un peu moins de 1,4 € par semaine et par personne.

En 2021, le montant de la partie forfaitaire (hors exonération) reste inchangé par rapport à 2020.

A savoir :

Ménages de 1 personne

66 €/an

Ménages de 2 personnes

97 €/an

Ménages de 3 personnes

128 €/an

Ménages de plus de 3 personnes

165 €/an

Cette taxe forfaitaire couvre le « service minimum » qui comprend un certain nombre de levées par ménage/an et de kilos par habitant/an pour les ménages dont la collecte se fait en conteneurs à puce (près de 90% de la population).

Pour les conteneurs verts (déchets organiques)

Nombre de levées par an

20 levées/ménage

Nombre de kilos par an

35 kg/habitant

 

Pour les conteneurs noirs (déchets résiduels)

Nombre de levées par an

12 levées/ménage

Nombre de kilos par an

30 kg/habitant

 

La taxe proportionnelle couvre quant à elle les dépassements :

Pour les conteneurs verts (déchets organiques)

Nombre de levées supplémentaires 1 €/levée (de la 21e à la 26e levée)
1,50 €/levée (au-delà de la 26e levée)
Coût des kilos supplémentaires 0,20 €/kg

 

Pour les conteneurs noirs (déchets résiduels)

Nombre de levées supplémentaires 1,50 €/levée (de la 13e à la 26e levée)
2 €/levée (au-delà de la 26e levée)
Coût des kilos supplémentaires 0,40 €/kilo jusqu’à 100 kg/personne/an
1 €/kilo au-delà de 100 kg/personne/an

Dès juillet 2021, les Rixensartois bénéficieront du nouveau sac bleu P+MC. Cela permettra de réduire le poids et le nombre de levées des conteneurs noirs puisque les déchets plastiques de type barquettes, raviers et pots ainsi que les films, sacs et sachets en plastique souple rejoindront les classiques déchets PMC.

Vous l’aurez compris, quelques efforts dans le tri et la réduction de vos déchets vous permettront de réaliser des économies.

Et rappelons-le, le meilleur déchet est celui qui n’existe pas !

*Attention, les informations communiquées ci-dessus concernent uniquement les ménages équipés de conteneurs à puces (soit près de 90% des ménages). Pour les sacs dérogatoires, les conteneurs enterrés, les secondes résidences ou encore les exonérations totales ou partielles, nous vous invitons à consulter la FAQ qui sera mise à jour prochainement.

Illustrations tirées des vidéos publiées sur la page YouTube de la COPIDEC

Conseil communal de ce jeudi 5 novembre accessible sur Facebook

Article paru le 05/11/2020

Catégorie : Informations

La séance du Conseil communal de ce jeudi 5 novembre se tiendra en vidéoconférence conformément au décret wallon du 1er octobre 2020
organisant jusqu’au 31 mars 2021 la tenue des réunions des organes communaux et provinciaux.

La séance (séance publique) sera diffusée en direct sur la page Facebook de la commune dès 20h.

Pour connaître les points à l’ordre du jour de la séance, consultez la page : http://www.rixensart.be/administration/vie-politique/conseil-ordre-du-jour/.



Prévenir la maltraitance chez les personnes âgées

Article paru le 04/11/2020

Catégorie : Informations

Article de la Zone de police La Mazerine paru dans le Rixensart Info du mois d’octobre

Notre zone de police a pour but de garantir la sécurité pour tout individu. Dès lors, il est un sujet qu’il ne faut pas négliger ; la maltraitance chez les personnes âgées.

Sandrine Mathen, Psychologue clinicienne, a ainsi étudié la maltraitance chez les aînées définissant les facteurs de risques et les manifestations qui seront explicités dans le présent article.

Définition

D’après l’agence wallonne « respect Seniors », la maltraitance peut se définir comme un acte isolé, répété ou une absence d’action. La dynamique relationnelle qui en découle entraîne des conséquences négatives. Cependant, les personnes qui maltraitent ne le font pas forcément de manière consciente (ex : faire des soins trop rapidement, rendre peu de visites). De plus, toutes les maltraitances ne sont pas toujours criminelles.

Facteurs de risques

Les préjugés, le manque de compréhension, de respect, de considération, de patience, de confiance et le jugement sont des facteurs qui vont amener à de la maltraitance.

En effet, selon les études, 2 à 6 % des personnes âgées subissent de la maltraitance. 50 % sont causées par un membre de la famille qui est souvent l’enfant de la victime et 25 % sont causées par les professionnels des institutions.

Manifestations

Les personnes maltraitées ne vont pas forcément se confier. Il faut donc être attentif et observer leur environnement (menaces, pression, infantilisation, abus financier, abus sexuel, maltraitance physique, abus de médicaments, etc.).

Les maltraitances peuvent être psychologiques entrainant des insomnies, des dépressions allant jusqu’à la détresse, agressions verbales. Elles peuvent être matérielles (isolement, insalubrité du milieu de vie, vol de biens et d’argent). Enfin, elles peuvent être physiques (dénutrition, déshydratation, vêtements sales, blessures, agressions physiques).

Moyens de lutte contre la maltraitance des aînées

Si vous remarquez qu’une personne âgée est maltraitée, si vous subissez des maltraitances, vous pouvez porter plainte auprès de nos services de police (en cas d’urgence, contactez le 101, service disponible 24h/24, 7j/7). Vous pouvez également contacter l’Agence wallonne de lutte contre la maltraitance des aînées au 0800 30 330 ou téléphoner à l’infor-Homes (écoute Séniors) au 02/223 13 43.