Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Le coût-vérité : le juste prix de la collecte et du traitement des déchets…

Le coût-vérité : le juste prix de la collecte et du traitement des déchets…

Ce jeudi 5 novembre, le Conseil communal a approuvé le règlement-taxe sur la collecte et le traitement des déchets pour 2021.

Chaque année, les communes adaptent ce règlement-taxe annuel afin qu’il corresponde à la réalité. En effet, les communes ont l’obligation d’appliquer le coût-vérité pour cette taxe qui couvre les frais liés à la collecte et au traitement des déchets produits par les ménages.

Autrement dit, elles sont dans l’obligation de répercuter, au travers de la « taxe déchets », le coût de gestion des déchets sur le citoyen et ne peuvent ni faire de bénéfices ni financer le système sur fond propre. Il faut donc viser juste pour respecter ces balises sous peine d’être sanctionné par la Région wallonne.

Bien plus que la collecte hebdomadaire…

La taxe-déchet ne couvre pas uniquement la collecte des déchets en porte-à-porte qui n’est qu’une partie visible de l’iceberg… Elle couvre en réalité l’ensemble des infrastructures et des services mis à la disposition des citoyens pour la récolte et le traitement des déchets (charroi, personnel, transport et sites d’exploitation).

Cela inclut :

  • Les collectes en porte-à-porte des déchets ménagers, des PMC, des papiers-cartons, des encombrants et des sapins de Noël ;
  • L’accès aux recyparc et aux bulles à verre ;
  • Les collectes décentralisées pour les déchets verts et les petits déchets chimiques ;
  • La mise à disposition et la maintenance de conteneurs (ou d’un badge donnant accès à des conteneurs enterrés) et l’accès personnalisé à la plateforme digitale d’in BW ;
  • La collecte d’encombrants à domicile via les services de La Ressourcerie ou via l’in BW (moyennant un supplément) ;
  • Le traitement de tous ces déchets (incinération, biométhanisation, filières spécifiques…) ;
  • La communication et la sensibilisation (calendrier de collecte, sensibilisation au tri des déchets…).

 

Répartition des coûts

La préservation de notre environnement a un coût

Bien que dans l’esprit collectif, un effort dans le tri des déchets entraîne de facto une diminution du coût, ce n’est pourtant pas le cas. Que du contraire…

En effet, chaque tri effectué est bénéfique et nécessaire pour notre environnement. Néanmoins, cela représente un coût supplémentaire. Pour chaque déchet qui peut être valorisé, il faut une collecte différenciée et une filière adaptée. Cela nécessite des adaptations des infrastructures existantes (comme ce sera le cas l’été prochain avec l’arrivée du nouveau sac bleu « élargi ») ou la création de nouveaux centres de traitement. Il s’agit donc d’un effort collectif et solidaire pour préserver notre planète.

 

Des conteneurs à puce pour réduire notre production de déchets

Depuis presque un an, Rixensart a opté pour la collecte des déchets en conteneurs à puce. Grâce à ce système, chacun connait exactement le poids des déchets qu’il produit. L’objectif est bien entendu de réduire le poids de ses poubelles. Cela passe par un tri rigoureux et aussi par de nouvelles habitudes de consommation qui engendrent moins de déchets.

En Brabant wallon, la commune de Chastre a été une des pionnières en utilisant les conteneurs à puce. Aujourd’hui, après 5 ans d’utilisation, elle peut se targuer d’être la meilleure élève de la classe avec une moyenne de 74 kilos de déchets/an/habitant (contre 137 kg pour les Rixensartois en 2019). Après 7 mois d’utilisation, on projette une diminution de près de 25% des déchets générés par les Rixensartois en 2020. On remarque également que le réflexe du tri est adopté avec 40% de déchets organiques collectés.

Le système est donc éprouvé et il appartient à chacun de faire les efforts nécessaires pour faire fondre ses poubelles.

 

 

Une taxe-déchet en deux parties

La taxe déchet est composée de :

  • Une partie forfaitaire fixe qui couvre les charges liées à la mise à disposition d’un service commun pour tout le monde
  • Une partie proportionnelle variable calculée en fonction du nombre de levées et de kilos « hors forfait » dépendant du comportement individuel.

C’est donc comme votre facture de téléphone, vous payez votre forfait et quand vous le dépassez, vous payez un supplément.

A Rixensart, la gestion des déchets ménagers en 2021 représente en moyenne un peu moins de 1,4 € par semaine et par personne.

En 2021, le montant de la partie forfaitaire (hors exonération) reste inchangé par rapport à 2020.

A savoir :

Ménages de 1 personne

66 €/an

Ménages de 2 personnes 97 €/an
Ménages de 3 personnes 128 €/an
Ménages de plus de 3 personnes 165 €/an

Cette taxe forfaitaire couvre le « service minimum » qui comprend un certain nombre de levées par ménage/an et de kilos par habitant/an pour les ménages dont la collecte se fait en conteneurs à puce (près de 90% de la population).

Pour les conteneurs verts (déchets organiques)

Nombre de levées par an 20 levées/ménage
Nombre de kilos par an Nombre de kilos par an

 

Pour les conteneurs noirs (déchets résiduels)

Nombre de levées par an 12 levées/ménage
Nombre de kilos par an 30 kg/habitant

La taxe proportionnelle couvre quant à elle les dépassements :

Pour les conteneurs verts (déchets organiques)

Nombre de levées supplémentaires 1 €/levée (de la 21e à la 26e levée)
1,50 €/levée (au-delà de la 26e levée)
Coût des kilos supplémentaires 0,20 €/kg

Pour les conteneurs noirs (déchets résiduels)

Nombre de levées supplémentaires 1,50 €/levée (de la 13e à la 26e levée)
2 €/levée (au-delà de la 26e levée)
Coût des kilos supplémentaires 0,40 €/kilo jusqu’à 100 kg/personne/an
1 €/kilo au-delà de 100 kg/personne/an

Dès juillet 2021, les Rixensartois bénéficieront du nouveau sac bleu P+MC. Cela permettra de réduire le poids et le nombre de levées des conteneurs noirs puisque les déchets plastiques de type barquettes, raviers et pots ainsi que les films, sacs et sachets en plastique souple rejoindront les classiques déchets PMC.

Vous l’aurez compris, quelques efforts dans le tri et la réduction de vos déchets vous permettront de réaliser des économies.

Et rappelons-le, le meilleur déchet est celui qui n’existe pas !

*Attention, les informations communiquées ci-dessus concernent uniquement les ménages équipés de conteneurs à puces (soit près de 90% des ménages). Pour les sacs dérogatoires, les conteneurs enterrés, les secondes résidences ou encore les exonérations totales ou partielles, nous vous invitons à consulter la FAQ qui sera mise à jour prochainement.

Illustrations tirées des vidéos publiées sur la page YouTube de la COPIDEC

Galerie

Actions sur le document