Catégorie des archives: Police

Lutte contre le coronavirus – La police mobilisée pour faire respecter les mesures

Article paru le 03/04/2020

Catégorie : Informations , Police

Dans la lutte contre le coronavirus, le respect des mesures établies par le Gouvernement fédéral est primordial.

Depuis le début de la crise, la police est mobilisée pour veiller à ce que chacun respecte toutes les mesures.

Après avoir sensibilisé les différents publics au respect des règles, les infractions seront désormais sanctionnées par des amendes et/ou des peines de prison.

Pour rappel, les principales infractions concernant les commerces sont les suivantes :

  • Les interdictions et limitations d’ouverture et d’accès
    • le non-respect de la fermeture obligatoire des commerces non-essentiels,
    • le non-respect des modalités d’accès d’une grande surface par l’exploitant ou par le particulier,
    • le non-respect de l’interdiction de pratiquer des soldes et réductions,
    • le non-respect des heures d’ouverture pour les magasins d’alimentation (avant 7h ou après 22h)
    • le non-respect des heures de fermeture par les magasins de nuit (avant l’heure d’ouverture habituelle ou après 22 h),
    • le non-respect de  l’interdiction de  l’organisation des marchés,
    • le non-respect de la fermeture obligatoire d’établissements relevant des secteurs culturel, festif, sportif et horeca,
    • le non-respect des règles de stockage du mobilier de terrasse par le secteur horeca.

Concernant les citoyens, les infractions sont les suivantes :

  • Les interdictions concernant les activités et les rassemblements :
    • le non-respect de l’interdiction de rassemblement,
    • le non-respect de l’interdiction d’activités à caractère privé ou public, de nature culturelle, sociale, festive, folklorique, sportive et récréative ,
    • le non-respect de l’interdiction d’excursions scolaires et d’activités dans le cadre de mouvements de jeunesse,
    • le non-respect de l’interdiction de cérémonies religieuses.
  • Les interdictions concernant les déplacements :
    • le non-respect de l’interdiction de se trouver inutilement sur la voie publique ou dans les lieux publics,
    • le non-respect des règles de distanciation, en particulier le maintien d’une distance d’1,5 mètre entre chaque personne.

D’autres comportements sont sanctionnés par le Code pénal, tels que :

  • Crier publiquement qu’on est porteur du covid-19 (emprisonnement de 3 mois à 2 ans et d’une amende de 50 à 300 euros),
  • Eternuer, tousser ou cracher sur quelqu’un pour faire croire qu’on le contamine (emprisonnement de 3 mois à 2 ans et d’une amende de 50 euros à 300 euros)
  • Eternuer, tousser ou cracher volontairement sur des aliments : si l’auteur est atteint du covid-19 et le sait (emprisonnement de 6 mois à 5 ans et d’une amende de 200 euros à 2.000 euros), si l’auteur n’est pas atteint du covid-19 ou s’il l’ignore (emprisonnement d’1 mois à 1 an et d’une amende de 26 euros à 300 euros)
  • Eternuer, tousser ou cracher volontairement sur des personnes : si l’auteur est atteint du covid-19 et le sait (emprisonnement de 3 mois à 5 ans et d’une amende de 50 euros à 500 euros (si pas de circonstances aggravantes), si l’auteur n’est pas atteint du covid-19 ou s’il l’ignore (emprisonnement d’1 mois à 3 ans et d’une amende de 26 euros à 300 euros).

Plus que jamais, restez chez vous !

Prenez soin de vous et des autres !

 


BULLETIN D’INFORMATION AVRIL 2017 – PLP 14 : Qu’advient-il de votre plainte ?

Article paru le 18/04/2017

Catégorie : Police

pdf_docs Retrouvez tous les bulletins PLP sur la page Documents et Démarches


Faits d’hiver

Article paru le 22/12/2016

Catégorie : Police

Ces dernières semaines, notre zone de police est malheureusement amenée à constater un nombre particulièrement important de vols dans les habitations. Cette recrudescence coïncide avec l’arrivée de l’hiver, période pendant laquelle les jours raccourcissent et sont de plus en plus sombres. Les cambrioleurs peuvent donc opérer plus facilement sans risquer d’être vus.

Pour profiter pleinement de vos fêtes de fin d’année, nous vous conseillons de redoubler de prudence et vous rappelons quelques gestes simples que vous pouvez adopter :

1. Rendez votre habitation bien visible et donnez l’impression qu’elle est occupée

  • Dans la mesure où les cambrioleurs craignent d’être vus, nous vous conseillons de placer, tout autour de votre habitation, des systèmes d’éclairage équipés de détecteurs de mouvement. Ceux-ci s’allumeront dès qu’un intrus s’approchera de votre maison et créera un effet de surprise. S’ils sont placés de manière telle à ne pas s’enclencher dès qu’un animal passe, ils attireront l’attention de vos voisins.
  • Il est important d’entretenir régulièrement la végétation afin d’éviter que vos plantations ne viennent créer des zones d’ombre ou n’entravent la vue sur les différents accès de la maison.
  • Lorsque vous vous absentez, vous pouvez par ailleurs donner l’impression que votre maison est habitée en installant une minuterie sur quelques lampes et en les programmant pour que l’éclairage s’allume et s’éteigne alternativement dans différentes pièces, selon vos habitudes de vie.

2. Protégez vos biens

  • Il est bien entendu important de veiller à fermer correctement toutes les portes et fenêtres de votre maison (même à l’étage) lorsque vous vous absentez et ce, même pour quelques minutes. Ne laissez donc jamais vos fenêtres en oscillo-battant en votre absence.
  • Outre ces gestes qui peuvent paraître évidents, d’autres précautions peuvent également être prises comme rentrer les échelles et outils de jardin pouvant faciliter le travail des cambrioleurs.
  • Il est également important de ne pas laisser en évidence les biens attrayants et facilement transportables (GSM, tablettes, matériel informatique, …). Nous vous conseillons en outre d’enregistrer les numéros de série de vos appareils. Il vous suffit de tenir un inventaire avec une description de vos objets et leur numéro de série. Pour les bijoux et œuvres d’art, n’hésitez pas à y ajouter une photo. Ainsi, s’ils sont retrouvés après un vol, ils pourront être identifiés plus facilement.
  • 3. Surveillance des habitations inoccupées

    Si vous envisagez de partir en vacances prochainement, nous vous rappelons que vous pouvez remplir la fiche “habitation inoccupée” afin de signaler votre absence à notre zone de police.

    4. Conseiller en Prévention Vol

    Pour obtenir des conseils supplémentaires, n’hésitez surtout pas à demander le passage de la Conseillère en Prévention Vol au numéro : 02/651.11.09

    Enfin, n’hésitez pas à signaler tout agissement ou véhicule suspect aux services de police en formant le 101.