Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Vivre à Rixensart / Social / CPAS / Que fait le CPAS ? / Les missions des CPAS

Les missions des CPAS

Le CPAS de chaque commune a pour mission d'assurer aux personnes et aux familles l'aide sociale nécessaire pour permettre à chacun de vivre une vie conforme à la dignité humaine. Dans cette optique, il peut apporter non seulement une aide palliative ou curative mais également une aide préventive.
Les travailleurs sociaux ont pour mission d’examiner la situation sociale en collaboration avec le bénéficiaire. Ce sont les Assistants sociaux du service social général qui instruisent les dossiers de demandes d’aide. Ceux-ci sont ensuite soumis au Comité Spécial du Service Sociale qui prend la décision d’octroi ou de refus.

 

Trajet d'une demande

Les travailleurs sociaux reçoivent les demandes d'aide soit sur rendez-vous soit pendant les permanences (lorsqu’il s’agit d’un nouveau dossier). Ils se rendent au domicile dans le cadre des enquêtes sociales qu'ils effectuent mais également auprès des personnes qui ne peuvent se déplacer.
Sauf pour certaines personnes (étudiants…), le CPAS ne traite les demandes d’aide que pour les personnes qui résident effectivement sur le territoire communal.

L'aide peut notamment prendre les formes suivantes :

  • Le CPAS fournit tous conseils et renseignements utiles et effectue les démarches de nature à procurer aux demandeurs tous les droits et avantages auxquels ils peuvent prétendre.
  • L’octroi, dans les conditions fixées par la loi, d’un revenu d’intégration.
  • Il peut accorder une aide matérielle qu’il estime être la plus appropriée en se basant sur la situation tant sociale que budgétaire de l’intéressé. Cette aide peut notamment prendre la forme d’une :
    • aide financière ponctuelle ou régulière,
    • le paiement des cotisations de base, cotisations complémentaires et régularisation de la mutuelle,
    • prise en charge de frais de soins médicaux, pharmaceutiques et para-médicaux,
    • prise en charge ponctuelle des frais de logement,
    • les frais de placement, de séjour ou d'hébergement,
    • les avances sur allocations sociales (allocations de chômage, familiales…),
    • la mise au travail en application des articles 60 § 7 et 61 de la loi du 8 juillet 1976 organique des centres publics d'aide sociale et des mesures d'activation,
    • l'aide aux sans abris,
    • l'allocation de chauffage,
    • l’insertion dans la vie sociale en permettant aux personnes de participer à la culture, au sport et à la nouvelle technologie de l'information et de la communication.
  • il assure la guidance psycho-sociale, morale ou éducative nécessaire à la personne aidée pour lui permettre de vaincre elle-même progressivement ses difficultés.
  • ...

Les octrois sont revus de manière régulière afin de correspondre au mieux à la situation du demandeur mais également en fonction du respect des conditions d’octroi de l’aide !

Actions sur le document